A aiguillons

Polypore blanc et noir

Polypore blanc et noir

Boletopsis leucomelaena, Boletopsis subsquamosa, Polyporus leucomelas

Chapeau: 4-15cm, convexe puis convexe-étalé, bosselé et souvent irrégulier, sec, plutôt glabre, parfois d'aspect légèrement marbré à strié, azoné, gris, gris foncé à presque noir, teinté de violacé, parfois de jaune, à marge mince, incurvée à droite, ondulée, plus pâle au début
Lames: sans lame, tubes blanc crème au début, brunissant légèrement avec l'âge, devenant lentement rosâtre puis brunâtre au froissement. Pores anguleux, 2-3 par mm, à dissépiments minces puis lacérés. Couche(s) de tubes décurrente, difficilement détachable, très courte, 1-2 mm de longueur
Pied: sans anneau, centré à excentré, plein, tenace, lisse ou finement squamuleux avec l’âge, gris, blanchâtre vers l’apex, concolore au chapeau vers la base, parfois avec duvet orangé à la base, atténué à la base
Chair: homogène, mou-fibreux au frais, tenace et se casant facilement radialement au sec, blanchâtre, se tachant de gris rosâtre à gris lilas à la coupe, surtout vers la marge, puis grisonnant, 1-3 cm d'épaisseur
Odeur: faible, indistincte
Saveur: douce, parfois amère, faible
Habitat: juillet-octobre, solitaire, dispersé ou grégaire, mycorhizien, sur sol des forêts herbeuses et riches, parmi les aiguilles d’épicéa, absence de carie du bois
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Ce polypore très particulier ressemble fortement à un bolet, d'où le nom de genre

Télécharger la fiche en PDF
  • boletopsis_leucomelaena_010

Hydne tomenteux

Hydne tomenteux

Phellodon tomentosus, Calodon cyathiformis, Hydnum leptopus

Chapeau: 2-6cm, étalé, déprimé, largement infundibuliforme à ombiliqué, sec, lisse à ridulé radialement, squamuleux-hérissé au centre, tomenteux à fibrilleux, feutré, vers la marge, blanc au tout début, typiquement fortement zoné de jaune-brun, brun pâle à foncé, gris-brun à brun rougeâtre, demeurant souvent blanc vers le pourtour, à marge se tachant de brunâtre au froissement
Lames: sans lames, aiguillons courts, subdécurrents, serrés, blancs puis chamois, grisâtres à gris-brun cendré, plus pâles aux bouts, brunissant ou tachant de chamois vineux au froissement
Pied: souvent centré, égal à atténué vers la base, lisse à subfibrilleux, concolore au chapeau, orné de bandelettes crème, brunes à bleutées, arrivant d'une couche mycélienne feutrée brunâtre
Chair: coriace-fibreux, brunâtre dans le chapeau, zoné et avec couche externe subéreuse tan brunâtre et couche interne brun foncé dans le pied
Odeur: aromatisée, sucrée ou de fenugrec, foin frais, surtout au sec sur le chapeau, spermatique sur les aiguillons
Saveur: douce à amarescente, parfois un peu piquante
Habitat: août-octobre, dispersé, cespiteux ou souvent en troupes qui se fondent les uns dans les autres, mycorhizien, sur sol des forêts de conifères et pins, appréciant la bruyère et les terres acides, assez rare
Confusion: Hydne scrobiculé (Hydnellum scrobiculatum) - plus petit -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Ses pieds se séparent même si plusieurs chapeaux sont fusionnés ensemble

Détermination: Carpophore > Aiguillons sous le chapeau > Champignon à chair ferme > Pas en forme de touffe > Chapeaux imbriqués, chair ligneuse > Odeur de bouillon de viande > Phellodon

Télécharger la fiche en PDF
  • phellodon_tomentosus_010
  • phellodon_tomentosus_011
  • phellodon_tomentosus_012
  • phellodon_tomentosus_013
  • phellodon_tomentosus_015

Hydne violet

Hydne violet

Sarcodon joeides

Chapeau: 3-11cm, convexe à convexe-étalé puis étalé, déprimé au centre à profondément concave, sinueux, irrégulièrement arrondi, velouté au début, puis finement fibrilleux-squamuleux, souvent légèrement crevassé avec l'âge, chamois, brun ocre à brun-rose, beige rougeâtre, brun-rouge avec l'âge, à marge incurvée au début, puis ondulée et incisée
Lames: néant, aiguillons profondément, mais irrégulièrement décurrents, subulées, serrés, brun-rose au début, pourpre brunâtre à brun chocolaté avec l'âge, avec la pointe blanche
Pied: sans anneau, parfois excentré, simple ou conné, égal à conique, atténué vers la base, arrondi, presque radicant, plein, velouté puis fibrilleux longitudinalement ou glabrescent, ponctué à finement squamuleux brun-pourpre, vert sombre vers la base, cotonneux blanc à la base
Chair: compacte, cassante, non zonée, devenant immédiatement rose pâle à lilas à la coupe, puis violet sombre
Odeur: farineuse au frais, de fenugrec au sec
Saveur: amarescente à âcre
Habitat: août-octobre, sol des forêts de feuillus, sous châtainier et chêne, souvent fasciculé, rarement solitaire, rare
Confusion: Epervier, Hydne imbriqué, Ecailleux, Sarcodon imbriqué (Sarcodon imbricatus)

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: contrairement à son cousin l'Epervier, il n'est pas comestible car très âcre

Détermination: Carpophore > Aiguillons sous le chapeau > Champignon à chair ferme > Pas en forme de touffe > Chapeau unique > Chapeau écailleux, brunâtre > Sarcodon

Télécharger la fiche en PDF
  • sarcodon_joeides_010

Hydne roussissant, Pied-de-mouton roussissant

Hydne roussissant, Pied-de-mouton roussissant

Hydnum repandum var. rufescens

Chapeau: 3-7cm, d'abord convexe irrégulier puis franchement dissymétrique voire bosselé , jaune-orangé à roux-orangé, cuticule adnée, sèche, mate, craquelée par le sec, roussâtre, orangé rougeâtre, non zonée et non écailleuse. Marge largement enroulée au début puis s'étalant et devenant lobée et sinueuse
Lames: sans lame, aiguillons épais, d'abord blancs et peu développés puis oranges à roussâtres en vieillissant, facilement détachables, relativement peu décurrents
Pied: sans anneau, relativement centré (contrairement au pied de mouton), de 3 à 5 cm, plus clair que le chapeau, à tendance roussissante surtout aux blessures
Chair: peu charnue, cassante, roussissant à la cassure
Odeur: faible, agréablement fruitée
Saveur: de mousse, devient amer avec l'âge
Habitat: juillet-novembre, surtout dans les bois de résineux mais aussi de feuillus
Confusion: Pied-de-Mouton (Hydnum repandum) - également avec le Polypore des brebis, peu fréquent en Suisse romande -

Consommabilité: comestible (Comestible)

Conservation: Conserve de vinaigre/vin blanc

Remarque: idéal pour faire des conserves au vinaigre. Parfois soudés ensemble par le pied.

Détermination: Carpophore > Aiguillons sous le chapeau > Champignon à chair ferme > Pas en forme de touffe > Chapeau unique > Chapeau non écailleux, blanchâtre > Hydnum

Télécharger la fiche en PDF
  • hydnum_rufescens_011
  • hydnum_rufescens_012
  • hydnum_rufescens_013
  • hydnum_rufescens_014
  • hydnum_rufescens_015
  • hydnum_rufescens_016
  • hydnum_rufescens_017

Pied-de-Mouton

Pied-de-Mouton

Hydnum repandum

Chapeau: 4-15cm, crème blanchâtre, jaunâtre à roussâtre, souvent soudé avec d'autres individus, cuticule mate, nue et sèche, épais, bosselé, dissymétrique, à marge enroulée devenant sinueuse et lobée, d'aspect velouté crayeux
Lames: aiguillons blanchâtre-crème, arrondis sur le pied, pendants, serrés, de 3 à 5 mm facilement séparables, nettement décurrents
Pied: plein, blanchâtre taché de jaune-roux à la blessure, trapu, sinueux, cassant, souvent excentré et difforme, pruineux
Chair: blanchâtre, jaunissant à la cassure, cassante, fragile, compacte, épaisse, un peu orangée à la base du pied, rarement véreuse
Odeur: faible, non typique, un peu fongique et fruitée
Saveur: saveur agréable quoique peu prononcée et devient un peu amer en vieillissant
Habitat: juillet-novembre, bois de feuillus et résineux, surtout sur sol calcaire, en groupe (cercle ou ligne), souvent dans la mousse, en bordure de ruisseaux
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: comestible (Comestible)

Conservation: Conserve de vinaigre/vin blanc: pour accompagner un plat de fromage ou un apéro

Remarque: existe aussi en variété rufescens, un peu plus jaune ou albium, toute blanche. Doit être longuement blanchi afin qu'il perde son amertume. Très bon au vinaigre pour accompagner une raclette.

Détermination: Carpophore > Aiguillons sous le chapeau > Champignon à chair ferme > Pas en forme de touffe > Chapeau unique > Chapeau non écailleux, blanchâtre > Hydnum

Télécharger la fiche en PDF
  • hydnum_repandum_001
  • hydnum_repandum_010
  • hydnum_repandum_020
  • hydnum_repandum_021
  • hydnum_repandum_022
  • hydnum_repandum_023
  • hydnum_repandum_024
  • hydnum_repandum_025
  • hydnum_repandum_026
  • hydnum_repandum_027
  • hydnum_repandum_028
  • hydnum_repandum_029
  • hydnum_repandum_030
  • hydnum_repandum_031