Psathyrelle grisâtre

Publié dans Champignons

Psathyrelle grisâtre

Psathyrella artemisiae

Chapeau: 3-6cm, conique puis plan-conique et un peu mamelonné, très hygrophane, revêtement à coloration variable selon l'état d'imbibition, micacé à un peu ruguleux, brun chaud, brun jaunâtre, fauve ocracé, vite terni et grisonnant puis grisâtre en séchant, centre restant plus brunâtre ou jaunâtre ocracé, marge striée, fibrilleuse dans la jeunesse du champignon par les restes du voile très fugace, fibrilles blanches restant parfois collées au chapeau
Lames: brun-gris, irrégulières, avec lamelles et petites lamelles intercalées, bord des lames blanches
Pied: sans anneau, pelucheux, très fragile, brun avec fibrilles blanches identiques au chapeau, creux
Chair: fragile, blanchâtre à café au lait
Odeur: neutre
Saveur: neutre, doux
Habitat: septembre-novembre, solitaire ou en petites troupes de quelques sujets épars, rarement en touffes, terre nue, sol plus ou moins riche en déchets ligneux de toutes sortes et humus, sous bois de feuillus ou mixtes, souvent aux abords des chemins, en lisières herbeuses
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: très variable par ses diverses colorations et formes

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée noire > Lamelles non déliquescentes > Lamelles non roses sur les jeunes > Lamelles non décurrentes > Cortine légère > Chapeau hygrophane et fragile > Chapeau généralement floconneux, lamelles unies > Psathyrella

Télécharger la fiche en PDF
  • psathyrella_artemisia_010
  • psathyrella_artemisia_011
  • psathyrella_artemisia_012
  • psathyrella_artemisia_013
  • psathyrella_artemisia_014
  • psathyrella_artemisia_015