Pleurote en oreille, Pleurote étalé, Pleurote du Cryptomeria

Publié dans Pleurotus

Pleurote en oreille, Pleurote étalé, Pleurote du Cryptomeria

Pleurocybella porrigens

Chapeau: 2-10cm, en pétale, oreille ou langue, graduellement atténué vers la base, finement velouté, surtout vers la base, puis glabre, blanc à crème, à marge longtemps incurvée
Lames: convergentes vers un point d'attache ou décurrentes lorsque le pied existe, étroites, certaines fourchues, très serrées, blanchâtres puis jaunâtres, à arêtes entières
Pied: sans anneau, absent ou très rudimentaire
Chair: absent ou très rudimentaire
Odeur: neutre
Saveur: douce
Habitat: septembre-novembre, sur bois pourri de conifères, souches, billes ou moins souvent sur copeaux de bois, grégaire ou souvent en amas imbriqués
Confusion: Pleurote en forme d'huître (Pleurotus ostreatus) - de couleur plus sombre et pousse plus tardive -

Consommabilité: toxique(Toxique)

Recommandation officielle: toxique

Conservation: Congélation - Séchage - Poudre

Remarque: Jusqu'alors considéré comme comestible, tout au plus allergène. Depuis peu, suite à des intoxications au Japon, considéré comme toxique.

Toxicité: Jusqu'alors considéré comme bon consommable.
Il y a eu 10 cas d'intoxication (dont certaines ont provoqué la mort) au Japon. Depuis, il est considéré comme toxique. La toxine n'a pas encore été identifiée clairement, mais il semblerait que la substance fait fondre les muscles et s'attaque aus reins. - syndrôme: acrosyndrome (Erythermalgie) (poison: Acide acromélique A(AA-A)); symptômes: Latence: environ 3 jours, puis phase erythermalgique: après la phase de latence, une erythermalgie apparaît. Il s'agit des rougissements et d'élévation de températures des extrémités (doigts, orteils et pénis). Cela provoque des douleurs aiguës et des sensations de brûlures intolérables (généralement non mortelles). Les troubles régressent après plusieurs mois (3-6 mois); remarques: Intoxication rare. La toxicité semble être dose-dépendante. Le champignon qui provoque ce syndrome est Clitocybe amoenolens.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied latéral ou excentrique > Chapeau lisse et pied latéral > Chapeau sans couche gélatineuse

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • pleurocybella_porrigens_010
  • pleurocybella_porrigens_011
  • pleurocybella_porrigens_012
  • pleurocybella_porrigens_013
  • pleurocybella_porrigens_014
  • pleurocybella_porrigens_015
  • pleurocybella_porrigens_016
  • pleurocybella_porrigens_017
  • pleurocybella_porrigens_018
  • pleurocybella_porrigens_019
  • pleurocybella_porrigens_020
  • pleurocybella_porrigens_021
  • pleurocybella_porrigens_022
  • pleurocybella_porrigens_023
  • pleurocybella_porrigens_024
  • pleurocybella_porrigens_025
  • pleurocybella_porrigens_026
  • pleurocybella_porrigens_027