Lentin en colimaçon

Publié dans Pleurotus

Lentin en colimaçon

Lentinellus cochleatus

Chapeau: 3-8cm, en entonnoir fendu d'un côté, à marge incurvée et vaguement largement cotelée, hygrophane, de couleur beige ochracé à brun ochracé clair voire roussâtre ou orné de traînées rouillées, marge fine, rabattue
Lames: très décurrentes, à arêtes denticulées, échancrées, larges et peu serrées, de couleur blanchâtre devenant crème puis brun roussâtre pâle, crénelées
Pied: sans anneau, central ou plus généralement latéral, très atténué vers la base, creusé d'un côté par une gorge sur toute sa longueur, brun rougeâtre s'assombrissant vers la base jusqu'au noirâtre, plus ou moins tordu et sillonné, finement velouté, peu distinct des lames de couleur claire qui le prolongent
Chair: très fine de 1 à 2 mm, coriace, élastique, hygrophane, blanchâtre à roussâtre pâle
Odeur: forte, d'anis, s'atténuant avec l'âge
Saveur: forte, d'anis, s'atténuant avec l'âge
Habitat: juillet-octobre, souches des bois de feuillus mais aussi de conifères, bois mort, en touffes denses, plus fréquent en altitude qu'en plaine, localement fréquent
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: Il existe une variété Lentinellus inolens inodore dont les lames sont plus serrées et le chapeau rarement fendu. Consommable uniquement en fines lamelles ou en garniture vu la chair coriace.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied latéral ou excentrique > Chapeau lisse et pied latéral > Chapeau sans couche gélatineuse

Télécharger la fiche en PDF
  • lentinellus_cochleatus_01
  • lentinellus_cochleatus_02
  • lentinellus_cochleatus_10
  • lentinellus_cochleatus_13