Mycène jaunissant, Mycène jaunâtre

Publié dans Mycena

Mycène jaunissant, Mycène jaunâtre

Mycena flavescens

Chapeau: 2-3cm, conique à campanulé puis s'aplatissant, à marge nettement et profondément striée jusqu'au disque, de couleur crème à jaunâtre, plus clair à la marge et à la périphérie du disque (finement feutrée) qui est jaune vif
Lames: adnées, ascendantes, convexes, dorsalement anastomosées, très fragiles, 18-23 atteignant le pied, brun-gris, à arêtes jaune pâle (loupe)
Pied: sans anneau, radicant, fragile, faiblement pruineux vers l'apex, lisse vers la base, hirsute à la base, radicant
Chair: brunâtre lorsqu'imbue, blanche au sec
Odeur: indistincte, un peu désagréable
Saveur: indistincte, un peu désagréable
Habitat: août-octobre, sprotrophe, dans la litière de hêtres et de chênes, solitaire, cespiteux ou en troupes, zones herbeuses des chemins forestiers, sentiers et routes bordant les bois de feuillus
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: quoique considéré par certains comme comestible, sa faible consistance et sa relative rareté pousseront à le laisser sur place

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau moins de 4 cm > Sans anneau > Pied grêle et fragile > Lamelles ni espacées ni rose vif ni violettes > Mycena

Télécharger la fiche en PDF
  • mycena_flavescens_10
  • mycena_flavescens_11
  • mycena_flavescens_12
  • mycena_flavescens_13
  • mycena_flavescens_14
  • mycena_flavescens_15