Collybie des chênes, Collybie des arbres

Publié dans Collybia

Collybie des chênes, Collybie des arbres

Collybia dryophila, Gymnopus dryophilus

Chapeau: 2-6cm, convexe puis largement convexe à largement campanulé, étalé à parfois déprimé au disque avec l'âge, humide et souvent viscidule, glabre et lisse au début, lisse ou lacéré à la marge avec l'âge, hygrophane, brun rougeâtre foncé au début et au frais, vite brun orangé vers la marge et disque demeurant plus foncé, graduellement brun orangé aussi au disque, éventuellement entièrement chamois rosâtre, orange grisâtre, chamois riche ou jaune orangé pâle, à marge incurvée au début, parfois relevée et parfois translucide-striée avec l'âge ou l'humidité
Lames: adnexées à sublibres, minces, étroites à modérément larges, plus larges près du pied, serrées à très serrées, blanchâtres à chamois rosâtre au début, puis chamois pâle avec l'âge, à arêtes souvent dentelées, arrondies sur le pied, échancrées
Pied: sans anneau, égal, parfois élargi à l'apex et la base ou subclavé à abruptement bulbeux, souvent droit, légèrement flexible à cartilagineux, vite creux, sec, glabre au début, légèrement strié avec l'âge, parfois finement pruineux blanchâtre à la base et subsillonné lorsque vieux, blanchâtre ou concolore aux lames à l'apex, chamois pâle ou chamois riche vers la base au début, vite fonçant et devenant concolore au chapeau ou jaune orangé à jaune safran orange, typiquement concolore à l'apex vers la base, souvent avec rhizomorphes basaux blancs,
Chair: mince, blanchâtre ou jaune-brun aqueux ou ocrée avec l'âge, légèrement élastique dans le chapeau, très tenace dans le pied
Odeur: indistincte ou douce
Saveur: douce ou légèrement désagréable avec l'âge
Habitat: mai-octobre, dans l'humus parmi la litière ou sur le bois très pourri des forêts de feuillus-conifères, dispersé, grégaire ou parfois cespiteux
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: ses couleurs variables le rendent parfois difficile à reconnaître au premier coup d'oeil.
ne présente que peu d'intérêt pour la table, en tout cas, il faudra rejeter le pied qui est bien trop coriace

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau moins de 4 cm > Sans anneau > Pied grêle et tenace, resistant à la torsion > Pas sur cône de résineux > Pied souple à la pression des doigts > Collybia

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau plus de 4 cm > Pied cartilagineux > Pied pas noir ni velouté à la base > Pas de cordon mycélien à la base du pied ou chapeau sec > Collybia

Télécharger la fiche en PDF
  • collybia_dryophila_10
  • collybia_dryophila_12
  • collybia_dryophila_14
  • collybia_dryophila_18
  • collybia_dryophila_19
  • collybia_dryophila_20
  • collybia_dryophila_21
  • collybia_dryophila_22
  • collybia_dryophila_23
  • collybia_dryophila_24