Clitocybe en entonnoir

Publié dans Clitocybe

Clitocybe en entonnoir

Clitocybe ou Infundibulicybe gibba

Chapeau: 3-9cm, typiquement étalé et légèrement déprimé puis infundibuliforme, souple au toucher, petit mamelon presque toujours présent, ombiliqué, sec, fibrilleux-apprimé, mais apparaissant lisse, puis parfois écailleux diffracté autour du disque ou au sec, non hygrophane, parfois apparaissant hygrophane à cause de son aspect imbu, rosâtre, beige, crème rosé, carné à cannelle rosâtre, parfois plus foncé au début et au disque à maturité et plus foncé avec l'âge ou pâle lorsque délavé par la pluie, marge est enroulée au début, puis mince et légèrement onduleuse
Lames: fortement décurrentes, étroites, 2-4 mm de largeur, parfois fourchues et interveinées, serrées à très serrées, blanchâtres, légèrement jaunâtres à chamois pâle, parfois plus foncées avec l'âge, à arêtes entières, cassantes
Pied: sans anneau, centré, élastique, grêle, très fibrilleux, un peu renflé et cotonneux à la base et de même couleur que le chapeau, souvent élancé, égal ou légèrement élargi vers la base, farci puis creux, glabre à légèrement strié longitudinalement de fibrilles blanches, blanchâtre, jaunâtre pâle à carné pâle, avec tomentum blanc souvent copieux à la base qui adhère au substrat
Chair: mince, fibreuse, tenace, élastique, fragile ou aqueuse selon le degré d'humidité, blanchâtre
Odeur: odeur souvent indistincte, douce ou parfois avec composante alcaline, de cyanure, d'acide cyanhydrique, de farine, d'amande ou d'anis, de foin coupé, d'amande amère, appelée cyanique
Saveur: indistincte, douce, parfois légèrement alcaline à farineuse
Habitat: juin-septembre, plutôt varié, humus forestier, sol silicieux, sous feuillus et conifère, en troupe, en ligne ou en ronds de sorcière, parfois isolés. Plutôt sur sol acide, très commun
Confusion: Clitocybe blanchi (Clitocybe dealbata, Clitocybe rivulosa) - très toxique -, Clitocybe inversé, Clitocybe flasque, Lépiste chamois (Lepista flaccida, Clitocybe inversa, Lepista inversa, Lepista gilva)

Consommabilité: comestible (Comestible)

Remarque: Couper le pied qui est coriace. Excellent en conserve de vinaigre avec une raclette.
Gibba vient du latin gibbus = bosse (prononcer 'guibba' comme "guitare". Il rappelle la petite bosse centrale (papille) qui permet de différencier cette espèce des autres petites espèces en entonnoir

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles décurrentes > Sans anneau > Pied grêle ou en massue > Lamelles non bifurquées > Odeur d'amande amère ou anis > Clitocybe

Télécharger la fiche en PDF
  • clitocybe_gibba_02
  • clitocybe_gibba_03
  • clitocybe_gibba_04
  • clitocybe_gibba_10
  • clitocybe_gibba_12
  • clitocybe_gibba_13
  • clitocybe_gibba_14
  • clitocybe_gibba_15
  • clitocybe_gibba_16
  • clitocybe_gibba_20
  • clitocybe_gibba_21
  • clitocybe_gibba_22
  • clitocybe_gibba_23
  • clitocybe_gibba_24
  • clitocybe_gibba_25
  • clitocybe_gibba_26
  • clitocybe_gibba_27
  • clitocybe_gibba_28
  • clitocybe_gibba_29
  • clitocybe_gibba_30
  • clitocybe_gibba_31
  • clitocybe_gibba_32
  • clitocybe_gibba_33