Clitocybe anisé strié, Clitocybe parfumé

Publié dans Clitocybe

Clitocybe anisé strié, Clitocybe parfumé

Clitocybe fragrans, Clitocybe sualveolens

Chapeau: 2-6cm, convexe rapidement aplati avec dépression centrale, à marge striée et onduleuse, hygrophane, de couleur blanc-gris à reflets parfois rose-jaunâtre, à centre plus sombre que l'ensemble du chapeau
Lames: légèrement décurrentes, concolores au chapeau, ou plus claires
Pied: sans anneau, cylindrique, tenace, blanchâtre à brun sale, base feutrée, fin, généralement flexueux, paraissant plus sale vers la base
Chair: très fine, tenace, blanche
Odeur: anis
Saveur: douce
Habitat: septembre-novembre, surtout aux abords et dans les bois de résineux, feuillus purs ou mêlés de résineux mais plus généralement sur graminées en clairières et lisières herbeuses et moussues
Confusion: Clitocybe blanc (Clitocybe candicans, Clitocybe tuba, Clitocybe tenuissima) - très toxique -, Clitocybe blanchi (Clitocybe dealbata, Clitocybe rivulosa) - très toxique -, Clitocybe odorant (Clitocybe odora)

Consommabilité: toxique (Toxique)

Remarque: Malgré son parfum flatteur et intense, ce champignon est considéré comme non comestible, voire toxique par certains auteurs

Toxicité: Douteux ou pas vraiment testé, certains auteurs le donnent pour toxique contenant de la muscarine - syndrôme: muscarinien (= sudorien) (poison: Muscarine); symptômes: Latence: 3-4 heures puis bradycardie (baisse de la fréquence cardiaque), une hypotension, un rétrécissement de la pupille, des hypersécrétions généralisées (salive, transpiration, etc.) et des diarrhées.; remarques: Ce syndrome est généralement non mortel. Les espèces qui produisent ce syndrome sont: Inocybe geophylla (Inocybe à lames terreuses), Inocybe patouillardii (Inocybe de Patouillard), les petits clitocybe blancs (Clitocybe cerussata, C. rivulosa, C. dealbata), Omphalotus illudens, Mycena pura (Mycène pur) et Mycena rosea (Mycène rosé, provoque aussi des hallucinations). Amanita muscaria ne provoque pas ce syndrome car elle contient peu de muscarine. Celle-ci provoque le syndrome panthérinien. Le traitement se fait par une injection de sulfate d'atropine.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles décurrentes > Sans anneau > Pied grêle ou en massue > Lamelles non bifurquées > Odeur d'amande amère ou anis > Clitocybe

Télécharger la fiche en PDF
  • clitocybe_fragrans_10
  • clitocybe_fragrans_12
  • clitocybe_fragrans_13
  • clitocybe_fragrans_14
  • clitocybe_fragrans_15
  • clitocybe_fragrans_16
  • clitocybe_fragrans_17
  • clitocybe_fragrans_18
  • clitocybe_fragrans_19
  • clitocybe_fragrans_20
  • clitocybe_fragrans_21
  • clitocybe_fragrans_22
  • clitocybe_fragrans_23
  • clitocybe_fragrans_25
  • clitocybe_fragrans_26