Hygrophore russule

Publié dans Hygrophorus

Hygrophore russule

Hygrophorus russula

Chapeau: 5-15cm, convexe bosselé puis s'aplatissant avec dépression au centre, visqueux avec l'humidité, vite sec, lisse au début, puis avec fines plaques fibrilleuses-apprimées donnant un aspect granuleux à subécailleux au disque, rose corail à rouge vineux, souvent strié de fibrilles rouge pourpré, rose vineux à vineux foncé sur fond blanchâtre vers le centre, souvent rosâtre à blanchâtre et avec zone de taches pourpré aqueux vers la marge, se tachant parfois de jaunâtre avec l'âge ou au froissement, à marge longtemps enroulée à incurvée, puis souvent relevée, finement cotonneuse-pubescente
Lames: adnées-tronquées, parfois adnexées à subdécurrentes, étroites à modérément larges, acuminées aux deux extrémités, molles, légèrement cireuses, avec lamellules, serrées à très serrées, blanchâtres au début, vite lavées de rose et se tachant de rouge pourpré sordide à rouge vin avec l'âge, parfois entièrement rouge pourpré, à arêtes entières
Pied: sans anneau, souvent trapu, atténué vers la base ou parfois, plein, pruineux vers l'apex, lisse vers la base, sec, blanc au début, vite lavé, strié ou taché de rose, rougeâtre à rouge vin
Chair: épaisse, très dure, ferme, blanchâtre ou teintée de rosâtre
Odeur: douce
Saveur: douce à parfois amarescente selon les exemplaires, tendance à devenir amer avec l'âge
Habitat: août-novembre, bois de feuillus, lisières et chemins de ceux-ci, appréciant surtout hêtres et chênes, fréquents par endroit
Confusion: Lactaire poivré (Lactarius piperatus) - exsude un lait blanchâtre à la coupe -, Lactaire velouté (Lactarius vellereus) - exsude un lait blanchâtre à la coupe -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: considéré comme comestible à l'état juvénile mais il a tendance à devenir rapidement amer. Il faut goûter chaque exemplaire si l'on veut le consommer

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles assez épaisses, espacées, molles, consistance cireuse > Chapeau non blanc ou visqueux > Chapeau terne ou sombre, ou blanc et visqueux > Hygrophorus

Télécharger la fiche en PDF
  • hygrophorus_russula_10
  • hygrophorus_russula_11
  • hygrophorus_russula_12
  • hygrophorus_russula_13
  • hygrophorus_russula_14
  • hygrophorus_russula_15
  • hygrophorus_russula_16
  • hygrophorus_russula_17
  • hygrophorus_russula_18
  • hygrophorus_russula_19
  • hygrophorus_russula_20