Lépiote de Konrad

Publié dans Macrolepiota

Lépiote de Konrad

Macrolepiota konradii

Chapeau: 5-12cm, convexe à plan-convexe, net mamelon obtus, à cuticule généralement typiquement déchirée en étoile, brun roux, châtain et de quelques squames radiales isolées (mais absentes à la marge) concolores sur fond crème, crème ocracé
Lames: serrées, peu collariées à vallécule périaxiale étroite, blanches à crème ocracé à vagues reflets rosâtres
Pied: anneau simple, blanchâtre en haut sous le chapeau, légèrement brunâtre et chiné de fines fibrilles sous l'anneau, base du pied clavée
Chair: blanche un peu rose ocracé sale et pâle parfois
Odeur: fongique
Saveur: de noix, agréable
Habitat: août-novembre, feuillus, conifères ou mixtes, pré-bois, lisières, clairières, chemins, sur terrain calcaire
Confusion: Lépiote déguenillée (Macrolepiota rhacodes) - forme des écailles sur le chapeau -, Lépiote élevée, Coulemelle (Macrolepiota procera) - forme des écailles sur le chapeau, anneau -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: son excoriation en étoile, parfois hérissée, et quelques larges squames externes, souvent fugaces la caractèrisent par rapport aux autres lépiotes

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles libres > Chapeau sec, fibrilleux ou écailleux > Pied plus de 15 cm > Macrolepiota

Télécharger la fiche en PDF
  • macrolepiota_konradii_010
  • macrolepiota_konradii_011
  • macrolepiota_konradii_012
  • macrolepiota_konradii_013