Lépiote excoriée, Coulemelle excoriée

Publié dans Macrolepiota

Lépiote excoriée, Coulemelle excoriée

Macrolepiota excoriata, lepiota excorcia

Chapeau: 5-10cm, hémisphérique devenant conique puis convexe puis s'étalant, très faiblement mamelonné, de couleur blanchâtre à crème, couvert de petites mèches beiges à fauve clair ou parfois plus claires (jusqu'à blanches) débordant jusqu'à la marge, plus foncé vers le centre. Sa cuticule est soyeuse et finement pelucheuse, et se divise en larges et vagues plaques brunissantes déchirées, disposées radialement comme les branches d'une étoile et rompues sur la marge qui est frangée, plutôt mince et excoriée
Lames: libres, fines et serrées, souvent fourchues, de couleur blanche à blanchâtre, brunissant très faiblement vers la fin, sans collarium
Pied: avec anneau simple, ascendant, coulissant, de couleur blanchâtre à blanc ochracé. Pied lisse à faiblement méchuleux, s'épaississant ou légèrement bulbeux à la base, de couleur blanche à blanchâtre devenant blanc ochracé vers la base, finement pruineux, strié de gris dans sa partie médiane
Chair: épaisse, blanche, ferme dans le chapeau et fibrilleuse dans le pied. Elle ne change pas de couleur
Odeur: indistincte
Saveur: indistincte
Habitat: juillet-octobre, surfaces herbues tels que prés, parcs et jardins, lisières de bois mais aussi à l'intérieur de ceux-ci s'ils sont bien aérés, chemins forestiers, bords des routes pour peu que la terre y soit sèche. Souvent en groupes de quelques individus, champignon relativement commun
Confusion: Lépiote à crête, Lépiote crêtée (Lepiota cristata), Lépiote à spores ventrues (Lepiota ventriosospora) - également avec Macrolepiota heimii, Lépiote châtain et Lépiote brun-incarnat, toxiques ou même mortelles -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: parfois avec un chapeau un peu plus sombre, les mèches étant alors de couleur crème à café au lait. Le pied est trop fibreux pour être mangé tel quel. Il est formellement conseillé de ne pas récolter les individus se développant le long des routes. Réplique miniature de sa grande cousine la Lépiote élevée.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles libres > Chapeau sec, fibrilleux ou écailleux > Pied plus de 15 cm > Macrolepiota

Télécharger la fiche en PDF
  • macrolepiota_excoriata_10