Hymenochaetaceae

Amadouvier des pins, Polypore marginé

Publié dans Onnia

Amadouvier des pins, Polypore marginé

Fomitopsis pinicola, Polyporus marginatus, Ungulina marginata

Chapeau: 10-40cm, en forme de sabot de cheval ou en console dont l'épaisseur de 3 à 10 cm peut aller jusqu'à 20 cm, zoné concentriquement et irrégulièrement bosselé, de couleur d'abord jaune orangé à orange puis devenant fauve à brun rougeâtre ou parfois rouge orangé, ensuite partiellement ou presque entièrement couvert d'une croûte vernissée (résine) noire à partir du point d'attache, à marge ourlée blanche à l'état juvénile devenant ensuite crème à jaunâtre, coriace
Lames: pores assez fins (3 à 4 par mm) sur tubes de 2 à 6 mm, formant une surface paraissant veloutée, de couleur blanche devenant jaunâtre à reflets citrins
Pied: sans anneau, inexistant : carpophore soudé sur l'hôte dans son prolongement
Chair: jaunâtre et les spores sont translucides à blancs. La marge généralement plus claire, le dessous du chapeau (tubes) jaunissant parfois légèrement et une chair blanchâtre à crème ochracé devenant plus foncée au toucher ou en vieillissant (typique pour cette espèce)
Odeur: légèrement acidulée à l'état juvénile, plutôt humique boisée, voire de tabac, en vieillissant
Saveur: amère
Habitat: janvier-décembre, vivace, présent toute l'année et restant souvent plusieurs années sur les souches, troncs et branches mortes, principalement sur bois de conifères mais aussi sur feuillus
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: sa saveur et son chapeau coriace le rendent inconsommable.

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau feutré > Onnia

Télécharger la fiche en PDF
  • fomitopsis_pinicola_10
  • fomitopsis_pinicola_13
  • fomitopsis_pinicola_14
  • fomitopsis_pinicola_15
  • fomitopsis_pinicola_16
  • fomitopsis_pinicola_17
  • fomitopsis_pinicola_18
  • fomitopsis_pinicola_19
  • fomitopsis_pinicola_20
  • fomitopsis_pinicola_21
  • fomitopsis_pinicola_22
  • fomitopsis_pinicola_23
  • fomitopsis_pinicola_32
  • fomitopsis_pinicola_33
  • fomitopsis_pinicola_34
  • fomitopsis_pinicola_35
  • fomitopsis_pinicola_36
  • fomitopsis_pinicola_37
  • fomitopsis_pinicola_38
  • fomitopsis_pinicola_39
  • fomitopsis_pinicola_40
  • fomitopsis_pinicola_41

Polypore du sapin, Phellin de Hartig

Publié dans Phellinus

Polypore du sapin, Phellin de Hartig

Phellinus hartigii

Chapeau: 5-20cm, fructification tuberculeuse, ou pulvinée au début, puis en forme de console ou de sabot de cheval chez l'adulte, hyménophore parfois oblique, largement fixée au support, surface piléique lisse, croûteuse, à peine marquée de vagues sillons concentriques, sans bourrelets, dépourvue de profondes crevasses radiales, sauf parfois dans la vétusté, croûte chagrinée, souvent guttulée-scrobiculée, brun vineux à brun jaunâtre sombre ou noirâtre, marge obtuse, ocre-brun, sans rebord ni arête vive, busquée, en retrait
Lames: néant, pores sur la face inférieure finement porée, pores étroits, arrondis, tubes stratifiés, (chaque couche séparéede la suivante par une mince assise de trame), de longueur variable, lustrés à la coupe, cannelle, jaune rougeâtre, farcis de blanc avec l'âge
Pied: sans anneau, sans pied
Chair: ligneuse, tenace, très dure, fibreuse, brillante à la coupe, plus foncée que les tubes, jaune-brun à brun fauve ou brun rouillé, disposées en couches horizontales, zonée
Odeur: neutre
Saveur: neutre
Habitat: janvier-décembre, spécififique et parasite de l'Abies, également saprophyte sur branches pendantes ou tombées, sur troncs, souvent à la face infère (exceptionnellement sur Picea, mais toujours dans des lieux humides). Isolés, rarement grégaires. Pérenne. Peu fréquent mais répandu
Confusion: Amadouvier des pins, Polypore marginé (Fomitopsis pinicola, Polyporus marginatus, Ungulina marginata)

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: provoque une pourriture blanche très active.
Bien trop dur pour être consommable

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Dépassant le support de plus de 15 cm > Pluriannuel, chair brun-roux > Phellinus

Télécharger la fiche en PDF
  • phellinus_hartigii_10
  • phellinus_hartigii_12
  • phellinus_hartigii_13

Polypore marginé

Publié dans Hymenochaetaceae

Fomitopsis pinicola

Fomitopsis pinicola

Chapeau: 10 à 40 cm, en forme de sabot de cheval ou en console dont l'épaisseur de 3 à 10 cm peut aller jusqu'à 20 cm, zoné concentriquement et irrégulièrement bosselé, de couleur d'abord jaune orangé à orange puis devenant fauve à brun rougeâtre ou parfois rouge orangé, ensuite partiellement ou presque entièrement couvert d'une croûte vernissée (résine) noire à partir du point d'attache, à marge ourlée blanche à l'état juvénile devenant ensuite crème à jaunâtre, coriace
Lames: pores assez fins (3 à 4 par mm) sur tubes de 2 à 6 mm, formant une surface paraissant veloutée, de couleur blanche devenant jaunâtre à reflets citrins
Pied: sans anneau, inexistant : carpophore soudé sur l'hôte dans son prolongement
Chair: jaunâtre et les spores sont translucides à blancs. La marge généralement plus claire, le dessous du chapeau (tubes) jaunissant parfois légèrement et une chair blanchâtre à crème ochracé devenant plus foncée au toucher ou en vieillissant (typique pour cette espèce)
Odeur: légèrement acidulée à l'état juvénile, plutôt humique boisée, voire de tabac, en vieillissant
Saveur: àmère
Habitat: I-XII, vivace, présent toute l'année et restant souvent plusieurs années sur les souches, troncs et branches mortes, principalement sur bois de conifères mais aussi sur feuillus
Confusion: parfois possible avec l'amadouvier lorsque ce dernier est resté longtemps sur place

Consommabilité: sans valeur

Polypore tomenteux

Publié dans Onnia

Polypore tomenteux

Onnia tomentosa

Chapeau: 3-11 cm, simple, circulaire, ovale à flabelliforme, déprimé au centre, parfois lobé, semi-coriace au frais, plutôt contracté et dur au sec, parfois orné de chapeaux secondaires, tomenteux à finement feutré, ondulée, bosselé à rugueux longitudinalement, non à indistinctement zoné concentriquement, brun jaunâtre, brun cannelle à ferrugineux, à marge incurvée, mince, aiguë, ondulée, entière, fertile ou stérile au-dessous, plus pâle, couleur jaune d'or à brun jaunâtre, noueux, partie supérieure molle-spongieuse
Lames: tubes, surface chamois pâle au début, grise, gris-brun à brun plus foncé avec l'âge, couche décurrente, mais nettement limitée sur le pied, brune, remplie de mycélium et apparaissant plus pâle que le contexte, jusqu'à 5 mm de longueur, pores irrégulièrement ronds-anguleux, 2-4 par mm, plus grands vers la marge, à dissépiments épais au début, minces et lacérés-fimbriés à l'arête avec l'âge
Pied: jusqu'à 4 x 2 cm, centré, excentré à latéral, souvent fusionné à d'autres à la base, conique, noueux, feutré, brun rouille à concolore au chapeau
Chair: jaune d'or à brun jaunâtre, noueux, duplexe: partie supérieure molle-spongieuse, partie inférieure ferme-fibreuse, jusqu'à 4 mm d'épaisseur au total
Odeur: agréable, de curry
Saveur: douce
Habitat: janvier-décembre, parasitique, sur bois vivant de conifères, racines et bases; agent de carie blanche de coeur, se caractérisant par de grandes alvéoles vides nettement délimitées par le bois ferme, apparemment sain
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: sa chair coriace en fait un champignon non comestible.
Confusion possible avec d'autres Polypore du type Onnia

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau feutré > Onnia

Télécharger la fiche en PDF
  • onnia_tomentosa_01
  • onnia_tomentosa_02