Polypore rutilant

Publié dans Polyporaceae

Polypore rutilant

Hapalopilus rutilans
Synonymes: Phaeolus rutilans, Polyporus ramicola, Hemidiscia rutilans, Polystictus rutilans, Leptoporus pallidocervinus, Phaeolus nidulans, Polystictus nidulans, Inodermus rutilans, Polystictus pallidocervinus, Leptoporus rutilans, Fomes variegatus, Inonotus rutilans, Inonotus nidulans, Trametes lignicola, Polyporus variegatus, Polyporus pallidocervinus, Boletus nidulans, Polyporus bulliardii, Daedalea bulliardii, Polyporus nidulans, Polyporus rutilans, Boletus rutilans

Chapeau: 2-10cm, quasi aussi épais, mais souvent plus petit, sessile, dimidié, semi-circulaire à largement attaché, plat à typiquement convexe, finement velouté à pubescent au début, lisse à rugueux, vite glabre, azoné ou avec quelques larges zones légèrement sillonnées concentriquement, brun jaunâtre, cannelle à ochracé, à marge aiguë, droite à légèrement ondulée, souvent distinctement stérile et avec quelques larges fissures chez les grands basidiomes, plus pâle
Lames: sans lames, face poroïde ochracée, brune à brun cannelle, pulvérulente, se teintant faiblement de brun rougeâtre au froissement, brunâtre au sec, souvent avec un rebord stérile distinct vers le substrat et la marge avec quelques larges fissures chez les grands basidiomes, pores anguleux, serrés, couche de tubes ochracée au frais ou blanchâtre, comme trempée dans de la résine au sec
Pied: sans anneau, sans pied
Chair: spongieuse-aqueuse, fibreuse et flexible au frais, dur et très cassante au sec, cannelle pâle à brun, souvent plus pâle vers la face supérieure
Odeur: indistincte
Saveur: neutre à légèrement douce
Habitat: mai-octobre, solitaire, parfois en petits groupes imbriqués ou soudés latéralement
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: toxique(Toxique)

Recommandation officielle: toxique

Remarque: immédiatement violet vif à pourpre au KOH sur toutes les parties, selon certains auteurs, il est synonymisé avec Halalopilus nidulans. C'est un Polypore annuel.

Toxicité: Au vu de la consitance de ce champignon, il ne viendrait à l'idée à personne de le manger. Mais il reste néanmoins toxique. - syndrôme: polyporien (poison: neurotoxines, acide polyporique, terphényle); symptômes: Toxicité peu étudiée et documentée; remarques: Au vu des Polypores (dures et coriaces) qui contiennent cette substance, le risque d'intoxication est faible, ces Polypores n'invitant pas à être consommés

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Polyporales > Laetiporaceae > Phaeolus

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • hapalopilus_rutilans_20220618_074
  • hapalopilus_rutilans_20220618_075
  • hapalopilus_rutilans_20220618_076
  • hapalopilus_rutilans_20220618_077
  • hapalopilus_rutilans_20220618_078
  • hapalopilus_rutilans_20220618_079
  • hapalopilus_rutilans_20220618_080