Mérule papyracée

Publié dans Polyporaceae

Mérule papyracée

Meruliopsis corium, Byssomerulius corium, Merulius papyrinus

Chapeau: 2-20cm, en forme de croûte relativement molle non totalement résupinée, à contours relevés, de couleur blanchâtre à marge plus claire
Lames: néant : hyménophore d'abord lisse puis se ridant, laissant alors apparaître des semblants de pores, de couleur blanchâtre à crème devenant jaunâtre
Pied: sans anneau, néant
Chair: molle tout en étant coriace, pelliculaire, tenace
Odeur: nulle
Saveur: nulle
Habitat: janvier-décembre, souvent en groupes de plusieurs individus paraissant soudés et se developpant parfois sur de grandes surfaces, troncs, branches et brindilles mortes dans les bois de feuillus, essentiellement, agent de la pourriture blanche
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: comme un cuir souple

Télécharger la fiche en PDF
  • meruliopsis_corium_10