Polyporaceae

Amadouvier, Polypore allume-feu

Publié dans Polyporus

Amadouvier, Polypore allume-feu

Fomes fomentarius, Polyporus fomentarius, Ungulina fomentaria

Chapeau: 10-40cm, en forme de sabot de cheval plissé et bosselé de zones concentriques ondulée en bourrelets, à marge plus ou moins ourlée, bossu au sommet, et plus claire à l'état juvénile, à cuticule d'une épaisseur de 1 à 2 mm, de couleur d'abord brunâtre puis grisâtre ochracé pâle et enfin blanc grisâtre sur la fin, s'aminciant avec l'âge
Lames: néant : hyménium souvent renflé à pores fins (3 à 4 par mm) et arrondis sur tubes de 2 à 8 mm, de couleur claire devenant fauve à brunâtre mais pouvant verdir selon l'acidité de l'atmosphère environnante, parfois déformé par des nodules cratériformes produits par des galles, formé par plusieurs couches annuelles
Pied: sans anneau, sans pied, fermement fixé dans le prolongement du carpophore du côté le plus épais de celui-ci
Chair: ferme et dur, coriace, subéreuse de couleur zonée de brun-ocre à rouille, strcuture de liège
Odeur: parfois fruitée, de banane lorsque jeune, puis humique à fongique
Saveur: neutre
Habitat: janvier-décembre, troncs et branches fortes des feuillus vivants ou morts, surtout sur hêtres, bouleaux et chênes, présent toute l'année et même pluriannuel, assez rare, parfois grégaire
Confusion: Amadouvier des pins, Polypore marginé (Fomitopsis pinicola, Polyporus marginatus, Ungulina marginata) - l'arbre sur lequel il pousse fait la différence -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: verdit partiellement sous l'effet de l'acide contenu dans l'air. C'est un parasite redoutable qui provoque une pourriture blanche

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau écailleux > Polyporus

Télécharger la fiche en PDF
  • fomes_fomentarius_02
  • fomes_fomentarius_10
  • fomes_fomentarius_20
  • fomes_fomentarius_26
  • fomes_fomentarius_27
  • fomes_fomentarius_28
  • fomes_fomentarius_29
  • fomes_fomentarius_30
  • fomes_fomentarius_31
  • fomes_fomentarius_32
  • fomes_fomentarius_33
  • fomes_fomentarius_34
  • fomes_fomentarius_35
  • fomes_fomentarius_36
  • fomes_fomentarius_37
  • fomes_fomentarius_38
  • fomes_fomentarius_39
  • fomes_fomentarius_40
  • fomes_fomentarius_41
  • fomes_fomentarius_42
  • fomes_fomentarius_43
  • fomes_fomentarius_44

Polypore bai, polypore à pied noir, polypore à pied couleur de poix

Publié dans Polyporus

Polypore bai, polypore à pied noir, polypore à pied couleur de poix

Polyporus badius, Royorporus durus, Polyporus picipes

Chapeau: 4-20cm, 1-8 mm d'épaisseur, légèrement déprimé, turbiné, typiquement infundibuliforme à flabelliforme, suborbiculaire, réniforme à irrégulier, souvent convexe à la base, sec, lisse à marqueté radialement, glabre, lisse à rugueux au sec, luisant à mat, brun rougeâtre pâle et plus foncé au centre au début, vite brun rougeâtre à brun marron et brun noirâtre foncé au centre, à marge légèrement incurvée au début, relevée, souvent ondulée à lobée avec l'âge, aiguë, mince, plus pâle
Lames: sans lames, pores minuscules, ronds à anguleux, couche blanche, crème à chamois pâle au début, brunâtre avec l'âge. Couche de tubes décurrente, blanche au début, légèrement plus foncée que le contexte avec l'âge, 1-2 mm de longueur
Pied: sans anneau, centré ou excentré à latéral, subégal ou un peu courbe, atténué à la base ou court et cousiné, tenace, parfois creux, lisse, glabre et pâle vers l'apex, finement tomenteux et noir vers la base, souvent entièrement noir
Chair: peu épaisse et très fine au bord du chapeau, tenace, élastique, coriace, puis vieillissant en place devient dure et cassante, blanche puis brunâtre claire
Odeur: fongique
Saveur: neutre à amère
Habitat: mai-novembre, saprotrophe, sur bois mort de feuillus, parfois de conifères, agent de carie blanche, sur troncs pourrissant à terre, en bordure immédiate de rivières, lacs ou mares
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: pas un champignon commun, lorsque les conditions sont réunies, le tronc sera parasité de nombreux carpophores sur toute sa longueur

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau écailleux > Polyporus

Télécharger la fiche en PDF
  • polyporus_badius_10
  • polyporus_badius_11
  • polyporus_badius_12
  • polyporus_badius_13
  • polyporus_badius_14
  • polyporus_badius_15
  • polyporus_badius_16
  • polyporus_badius_17
  • polyporus_badius_18

Polypore confluent

Publié dans Polyporus

Polypore confluent

Albatrellus confluens, Scrutiger confluens

Chapeau: 3-20cm, jusqu'à 3 cm d'épaisseur, de forme variable, suborbiculaire à flabelliforme ou irrégulier, convexe, parfois concave, lobé et contourné, charnu, glabre, lisse ou devenant aréolé, rugueux au sec, azoné, chamois rosâtre, orangé pâle, parfois teinté de gris ou de bleuâtre au frais, teinté de brunâtre avec l'âge, rose saumon au sec, à marge enroulée, unie, obtuse, puis étalée et partiellement érodée, concolore
Lames: aiguillons blanc à crème au frais, lentement rose saumon au sec, ronds à anguleux, dissépiments fimbriés, épais et entiers au début, minces et lacérés avec l'âge, décurrents
Pied: sans anneau, simple ou ramifié à partir d'une base commune, centré à latéral, subégal ou atténué vers la base, lisse et blanc crème à chamois rosâtre au frais, rugueux, comprimé à irrégulier et rose saumon au sec
Chair: charnu et mou au frais, dur, résineux et fissile au sec, crème au frais, chamois rosâtre à tan rosâtre pâle au sec, avec zone rougeâtre plus foncée au-dessus de la couche de tubes, tendance à tacher les doigts d'une couleur rouge brunâtre
Odeur: agréable, souvent aromatique
Saveur: amaère, de chou
Habitat: août-octobre, forêts de conifères, largement répandu en forêts de pins aux basses élévations jusque dans les forêts d'épinettes-sapins aux hautes élévations et en forêts mixtes, très rarement en forêts de feuillus
Confusion: Pied-de-Mouton (Hydnum repandum)

Consommabilité: comestible (Comestible)

Remarque: devient amer avec l'âge.
Idéal pour les conserves au vinaigre

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau écailleux > Polyporus

Télécharger la fiche en PDF
  • albatrellus_confluens_10
  • albatrellus_confluens_11

Polypore d'hiver

Publié dans Polyporus

Polypore d'hiver

Polyporus brumalis, leucoporus brumalis

Chapeau: 1-8cm, d'abord convexe puis plan avec centre légèrement déprimé, marge enroulée, puis excédentaire et lobée, se repliant sur elle même, concolore au reste du chapeau, cuticule séparable entièrement, fine, caoutchouteuse, brun-roux, brun-foncé, mate, veloutée
Lames: néant : tubes adnés à subdécurrents à petits pores, ronds mais allongés vers le pied, de couleur blanchâtre devenant crème vers la fin
Pied: sans anneau, cylindrique, parfois excentré, d'abord feutré puis devenant lisse, de couleur crème brunâtre devenant brunâtre à gris brunâtre
Chair: blanche, élastique, coriace
Odeur: faible, fongique
Saveur: douce
Habitat: octobre-mai, essentiellement sur les branches mortes dans les bois de feuillus, appréciant notamment les bouleaux ainsi que les hêtres, isolé ou en groupe
Confusion: Polypore écailleux (Polyporus squamosus, Melanopus squamosus) - Plus petit que le Polypore écailleux qui devenir énorme et ne pousse pas en hiver -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: la consistance trop coriace en fait un piètre comestible.
Sa taille varie beaucoup en fonction du substrat

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau écailleux > Polyporus

Télécharger la fiche en PDF
  • polyporus_brumalis_11
  • polyporus_brumalis_12
  • polyporus_brumalis_13
  • polyporus_brumalis_14
  • polyporus_brumalis_15
  • polyporus_brumalis_16
  • polyporus_brumalis_17
  • polyporus_brumalis_20

Polypore écailleux

Publié dans Polyporus

Polypore écailleux

Polyporus squamosus, Melanopus squamosus

Chapeau: 10-20cm, pouvant atteindre 50cm, épaisseur jusqu'à 5cm, en forme de console déprimée ou d'entonnoir à marge enroulée, beige à brun clair couvert d'écailles plus foncées. Marge concolore, mince, entière, enroulée quand jeune puis nettement ondulée et enfin incurvée dans l'âge
Lames: néant, tubes fortement décurrents de couleur blanchâtre puis crème à jaunâtre, non séparables
Pied: sans anneau, évasé vers le sommet, excentré ou dans le prolongement du carpophore mais parfois central, crème à jaunâtre devenant plus foncé vers la base
Chair: molle, flexible, tendre jeune puis vite coriace, blanchâtre
Odeur: farineuse, légèrement fruitée, de concombre
Saveur: douce
Habitat: avril-septembre, souches, troncs et branches mortes, mais parfois aussi vivantes, dans les bois de feuillus
Confusion: Polypore d'hiver (Polyporus brumalis, leucoporus brumalis) - Beaucoup plus grand que le Polypore d'hiver, ne poussent pas à la même saison -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: le plus souvent isolément mais parfois en groupes de quelques individus, de plus en plus rare. Comestible jeune, mais devient vite coriace et légèrement amer

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau écailleux > Polyporus

Télécharger la fiche en PDF
  • polyporus_squamosus_10
  • polyporus_squamosus_11
  • polyporus_squamosus_12
  • polyporus_squamosus_13
  • polyporus_squamosus_14
  • polyporus_squamosus_15
  • polyporus_squamosus_16
  • polyporus_squamosus_17
  • polyporus_squamosus_18

Polypore en ombelle, poule des bois

Publié dans Polyporus

Polypore en ombelle, poule des bois

Grifola umbellata, Polyporus umbellatus, Cladomeris umbellata, Dendropolyporus umbellatus

Chapeau: chapeaux de 1-4cm, diamètre total jusqu'à 50 cm, forme de chou-fleur, terminaison des rameaux formée de petits chapeaux, circulaires, convexes puis en entonnoir. Surface finement squamuleuse, fibreuse, brun-ocracé, gris-brunâtre, beige, marge mince, ondulée, crénelée, blanchâtre puis concolore
Lames: pas de lame. Tubes très décurrents, parfois largement débordants sur la base de la terminaison, très courts, presque alvéolaires, assez petits 1-3 pores par mm, blanchâtres à crème pâle
Pied: sans anneau, puissant, plus ou moins excentré, unique puis ramifié, issu d'un sclérote noirâtre qui survit d'une année à l'autre
Chair: fragile, tendre, juteuse, molle, parfois légèrement fibreuse
Odeur: farineuse, anisée, puis désagéable avec l'âge
Saveur: douce
Habitat: juin-septembre, sols calcaires, aux pieds de feuillus à bois durs (chênes, charmes, hêtres, érables) mycorhize avec les racines, assez rare mais fidèle à durant de nombreuses années
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: Un pied peut compter jusqu'à plus de deux cents chapeaux.
Bon comestible, cette poule de bois doit être récoltée bien fraîche, très vite le champignon prend une odeur peu agréable, il devient alors impropre à la consommation

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau écailleux > Polyporus

Télécharger la fiche en PDF
  • grifola_umbellata_10
  • grifola_umbellata_11
  • grifola_umbellata_12
  • grifola_umbellata_13
  • grifola_umbellata_14
  • grifola_umbellata_15
  • grifola_umbellata_16
  • grifola_umbellata_17
  • grifola_umbellata_18
  • grifola_umbellata_19
  • grifola_umbellata_20

Polypore gigantesque

Publié dans Polyporus

Polypore gigantesque

Meripilus giganteus, Polyporus giganteus, Polyporus acanthoides

Chapeau: 20-50cm, composée d'une multitude de chapeaux en forme de spatule, lamelliformes, imbriqués comme des tuiles, disposés en étages les uns au-dessus des autres. Le tout forme une sorte de grande pyramide arrondie au sommet et pouvant atteindre 50 cm de hauteur et presque autant de diamètre. Les chapeaux 4-10 cm sont plats, en spatule non fermés, chamois grisâtre, gris brunâtres, rugueux-velouté, parfois légèrement écailleux avec des fibrilles rayonnantes plus sombres. Ils sont élastiques jeunes et durcissent avec l'âge
Lames: néant. Pores blanchâtres fins et des tubes qui sont extrêmement fins, courts (2-4 mm), arrondis, décurrents, blancs et difficiles à séparer de la chair. Au moindre contact ou blessure, ils se tachent de noirâtre
Pied: sans anneau, unique, formé de la soudure des différentes consoles, court, pruineux, rudimentaire, pâle
Chair: tendre, juteuse, blanchâtre à crème, très ferme, rosit à la coupe et devient noire, très vite coriace, fibreuse
Odeur: fongique
Saveur: fongique, acidulée
Habitat: juillet-décembre, souches et racines mais aussi troncs des bois de feuillus
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: comestible (Comestible)

Remarque: considéré comme comestible, il ne peut toutefois l'être qu'à l'état juvénile car devenant rapidement coriace.
Ce géant peut mesurer jusqu'à 1,5 mètre

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau écailleux > Polyporus

Télécharger la fiche en PDF
  • meripilus_giganteus_10
  • meripilus_giganteus_11
  • meripilus_giganteus_12
  • meripilus_giganteus_13
  • meripilus_giganteus_14
  • meripilus_giganteus_15
  • meripilus_giganteus_16
  • meripilus_giganteus_17

Polypore soufré

Publié dans Polyporus

Polypore soufré

Laetiporus cincinnatus, Polyporus sulfureus

Chapeau: 10-40 cm, jaune-soufre à orangé-vif, palissant avec l'âge pour finir au blanc-sale ou fauve. Il est constitué de plusieurs couches superposées d'une épaisseur de 5 à 15 cm chacune. En forme d'éventail, à bord ondulé, très fragile et cassant en vieillissant. Marge irrégulière, incurvée, ondulante, jaune soufre
Lames: néant. tubes jaunes, réguliers et courts
Pied: sans anneau, base épaisse située dans le prolongement du carpophore sur laquelle viennent souvent s'imbriquer plusieurs individus
Chair: jaunâtre, épaisse, molle, humide à la pression des doigts puis en séchant elle devient fragile et cassante. Dure, raide, cassante, pâle sur les vieux sujets
Odeur: légèrement piquante, rappelant la chair de poulet sur les jeunes exemplaires, devenant plutôt fongique en vieillissant
Saveur: acidulée
Habitat: avril-novembre, troncs des feuillus qu'il parasite à la faveur d'une blessure et condamne à une mort lente. Souvent les arbres parasités gardent une apparente bonne santé pour s‘écrouler brusquement, vidés de leur substance. Essentiellement sur troncs abattus, souches et branches diverses des bois de feuillus, surtout de chênes et châtaigniers. Commun
Confusion: Polypore de Schweinitz, Phéole de Schweinitz (Phaeolus spadiceus, Polyporus sistotremoides, Phaeolus schweinitzii) - pousse contre les troncs et pas au sol -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Confusion impossible en raison des couleurs vives mais aussi peu probable si le spécimen est blanchâtre.
Certains le disent comestible, en Amérique il est appelé "Poulet des bois" (wood chicken) à cause de sa chair et de sa saveur rappelant le poulet. Il peut provoquer des réactions allergiques chez certains consommateurs.

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau écailleux > Polyporus

Télécharger la fiche en PDF
  • laetiporus_cincinnatus_10
  • laetiporus_cincinnatus_11
  • laetiporus_cincinnatus_12
  • laetiporus_cincinnatus_13

Polypore variable

Publié dans Polyporus

Polypore variable

Polyporus leptocephalus, Polyporus varius

Chapeau: ocre jaune à orangé brun
Lames:
Pied: sans anneau, pied excentré, non ridé, à base noire
Chair:
Odeur: neutre
Saveur: neutre
Habitat: janvier-décembre, bois mort de feuillus, souches
Confusion: Polypore d'hiver (Polyporus brumalis, leucoporus brumalis) - nettement plus petit -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque:

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau écailleux > Polyporus

Télécharger la fiche en PDF
  • polyporus_leptocephalus_10
  • polyporus_leptocephalus_12
  • polyporus_leptocephalus_14