Bolet fiel, Bolet amer, Chicotin

Publié dans Boletaceae

Bolet fiel, Bolet amer, Chicotin

Tylopilus felleus

Chapeau: 5-15cm, est épais, convexe et arrondi si bien qu'à l'état jeune, il a été parfois confondu avec le Cèpe de Bordeaux dont il a la forme en bouchon de Champagne, puis il devient plat avec l'âge. De teinte chamois allant jusqu'au brun fauve, sa cuticule est sèche et finenment veloutée. Il est est pourvu de pores blancs, fins et d'abord arrondis puis anguleux prennent ensuite une teinte rose. Ils deviennent rouge brunâtre rouille aux endroits écrasés.Les tubes ont jusqu'à 25 mm de long et sont convexes dès le début de la maturité
Lames: néant. Tubes échancrés, à pores larges et irréguliers, de couleur blanchâtre rosissant au toucher et devenant assez rapidement rosâtre à brunâtre
Pied: obèse et renflé dans sa jeunesse, puis il devient en massue, plus rarement cylindrique. Sa couleur est blanchâtre en haut du pied au stade juvénile, ensuite, tout le pied prend une teinte jaune brunâtre à olivacé. Il porte jusqu'à sa base un réseau très net, brunâtre, presque noir, à mailles allongées, sous forme de veines saillantes sur un fond jaune
Chair: épaisse mais assez molle, de couleur blanche ou légèrement rosée, brunâtre sous la cuticule
Odeur: faible
Saveur: très amère, au goût de fiel
Habitat: août-novembre, principalement dans les bois de conifères mais aussi sous les feuillus, sur sols acides
Confusion: Cêpe d'été, Bolet réticulé (Boletus aestivalis, Boletus reticulatus) - surtout à l'état jeune, vérifier la couleur des tubes -, Cêpe de Bordeaux (Boletus edulis) - surtout à l'état jeune, vérifier la couleur des tubes -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: c'est surtout lorsqu'il est juvénile que la confusion peut se produire avec d'autres espèces. Son amertume le rend impropre à la consommation.

Télécharger la fiche en PDF
  • tylopilus_felleus_01