Agaric géant des Alpes

Publié dans Agaricus

Agaric géant des Alpes

Agaricus urinascens var. kuehnerianus

Chapeau: 12-40cm, très èpais, globuleux puis largement convexe. Blanc, voire blanchâtre, d'abors squamuleux sur toute la surface, par rupture superficielle en squamules plus ou moins disposées en cercles concentriques, généralement de taille décroissante vers la marge. Longues crevasses radiales vers le bord, puis se crevassant en profondeur en grosses squames pyramidales. Marge appendiculée, débordante.
Lames: très serrées, assez larges, brun très foncé, arête rousseâtre
Pied: anneau membraneux, large, déchiqueté au bord et floconneux à la face inférieure. Pied très vigoureux, trapu, blanc ou blanchâte, squamuleux dans sa partie inférieure, égal ou presque, subfusiforme ou clavé et atténué à la base, robuste, farci puis creux, glabre, lisse-soyeux au-dessus de l'anneau, orné de flocons ou d'écailles vélaires concentriques au-dessous, fugaces, blanc, devenant brun rougeâtre sordide avec l'âge, immuable au froissement
Chair: très ferme dans la jeunesse, rougissante, très épaisse, jusqu'à 3cm
Odeur: amande amère ou anis jeune, agréable, nauséeuse à urineuse à la fin ou en séchant
Saveur: douce à amarescente après un certain temps
Habitat: juillet-octobre, lisière de forêt de sapin, plutot en altitude, sol acide, rare
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: cousin de l'Agaricus crocodilinus du continent américain et de l'Agaricus macrosporus.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée noire > Lamelles non déliquescentes > Lamelles roses puis noircissantes > Agaricus

Télécharger la fiche en PDF
  • agaricus_kuehnerianus_10
  • agaricus_kuehnerianus_11