Agaric des prés, champêtre, Rosé des prés

Publié dans Agaricus

Agaric des prés, champêtre, Rosé des prés

Agaricus campestris

Chapeau: 4-10cm, obtus, longtemps convexe puis étalé à parfois légèrement déprimé, sec, lisse, fibrilleux-soyeux, épais, charnu, globuleux d'abord, longtemps convexe, puis s'étalant ensuite. Cuticule très facile à séparer entièrement. Parfois avec mêches roussâtres, parfois aréolé au disque et avec écailles imbriquées vers la marge, blanc pur à blanchâtre, parfois brunâtre au centre, avec écailles apprimées parfois grisâtres, brunes, chamois cannelle à brun rougeâtre, à marge souvent appendiculée de restes du voile au début, s'étendant au-delà des lames. Marge épaisse, excédentaire, recouvrant le bord des lames, striée sur sa face interne, concolore au chapeau
Lames: libres à maturité, étroites, 5 - 6mm de largeur, séparables, serrées et ventrues, intercalées de lamelles et lamellules, rosâtres au début, puis rose brillant, brunes, brun foncé et brun noirâtre à la fin, à arêtes entières. L'arête des lames ne présente pas de parties blanches stériles
Pied: avec anneau membraneux, laissant un anneau supère ou médian sur le pied, légèrement cotonneux, étalé, rarement pendant, simple, mince, peu développé, fragile, non denté, à rebord souvent lacéré, blanc, vite affaissé contre le pied, souvent fugace. Pied de 2-10cm x 2cm, égal, renflé au milieu, souvent en pointe à la base, ferme, farci puis creux, lisse soyeux au-dessus de l'anneau, souvent légèrement fibrilleux au-dessous, semi-mat, blanc, se décolorant de rose ou de brun vineux, sordide à la fin
Chair: avec anneau membraneux, laissant un anneau supère ou médian sur le pied, légèrement cotonneux, étalé, rarement pendant, simple, mince, peu développé, fragile, non denté, à rebord souvent lacéré, blanc, vite affaissé contre le pied, souvent fugace. Pied de 2-10cm x 2cm, égal, renflé au milieu, souvent en pointe à la base, ferme, épaisse, molle à assez ferme, blanche, rosissant légèrement à la coupe, se tachant parfois de brunâtre ou de rougeâtre avec l'âge ou à l'humidité, surtout au-dessus des lames
Odeur: douce, faible, agréable, d'amande
Saveur: douce, agréable
Habitat: juillet-octobre, sur sol des milieux herbeux, pelouses, prairies, pâturages
Confusion: Agaric jaunissant (Agaricus xanthoderma, Agaricus xanthodermus) - ou avec les amanites à chapeaux blancs mais celles-ci ont toujours les lames blanches et une volve à la base du pied -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: très courant certaines années, où les prés en sont envahis. A cueillir de préférence lorsque les lames sont encore roses, avant que le chapeau ne s'étale. Peut être consommé cru. Très fréquente les années de grande sécheresse estivales, dans ce cas, on la trouve en masse dans les champs fumés dès les premiers bancs de brouillard (fin octobre à mi-novembre).

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée noire > Lamelles non déliquescentes > Lamelles roses puis noircissantes > Agaricus

Télécharger la fiche en PDF
  • agaricus_campestris_03
  • agaricus_campestris_04
  • agaricus_campestris_10
  • agaricus_campestris_11
  • agaricus_campestris_22
  • agaricus_campestris_23
  • agaricus_campestris_24
  • agaricus_campestris_25
  • agaricus_campestris_26
  • agaricus_campestris_27
  • agaricus_campestris_28
  • agaricus_campestris_29
  • agaricus_campestris_30
  • agaricus_campestris_31
  • agaricus_campestris_32
  • agaricus_campestris_33
  • agaricus_campestris_34
  • agaricus_campestris_35
  • agaricus_campestris_36
  • agaricus_campestris_37
  • agaricus_campestris_38
  • agaricus_campestris_39
  • agaricus_campestris_41
  • agaricus_campestris_42