Clavaire des sapinières, Ramaire de Largent

Publié dans Ramaria

Clavaire des sapinières, Ramaire de Largent

Ramaria largenii

Chapeau: 10-20cm, blanchâtre à la base épaisse et jaune au dessus, en corail, ramifications courtes avec 1 ou 2 pointes orangées, jaune citron dans les blessures
Lames: sans lames
Pied: sans anneau, base trapue
Chair: blanche, marbrée lorsque mouillée
Odeur: neutre
Saveur: neutre
Habitat: juillet-octobre, isolé ou gérgaire, sous conifères (épicéas), sol acide et calcaire, ou en lisières des pâturages, en montagne, fréquente dans les Alpes, rare ailleurs
Confusion: Clavaire dorée (Ramaria aurea, ramaria aurantiaca) - couleur des blessures -, Clavaire jaune, Ramaire jaune (Ramaria flava, Ramaria flavescens) - couleur des blessures -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Appelée Clavaire dorée autrefois.
Les clavaires ne devraient pas être mangées, car on les reconnait à leur couleur mais celle-ci évolue avec l'âge, donc danger.

Détermination: Carpophore > Ni lamelles, ni tubes, ni pores, ni aiguillons sous le chapeau > Entièrement à l'air libre à maturité > Non étalé sur le bois sous forme de croûte > Ni l'aspect d'une croûte, ni la forme d'un dé à coudre > Pas l'aspect de petites masses hémisphériques > Forme d'origine pas sphérique > Chaire non cassante comme de la cire ou champignon dressé avec tige en massue ou en branches ramifiées > Pas en forme de trompette, ni de cornet > Chair fragile ferme et cassante > Pied moyen à épais > Tronc ramifié > Rameaux à section circulaire > Plus de 5-6 cm, tronc très ramifié > Ramaria

Télécharger la fiche en PDF
  • ramaria_largenii_010
  • ramaria_largenii_011
  • ramaria_largenii_012
  • ramaria_largenii_013
  • ramaria_largenii_014
  • ramaria_largenii_015
  • ramaria_largenii_016
  • ramaria_largenii_017
  • ramaria_largenii_018
  • ramaria_largenii_019
  • ramaria_largenii_020
  • ramaria_largenii_021