Cantharellus

Famille: Cantharellaceae
Genre: Cantharellus
Chapeau: chair souvent mince, face inférieure du chapeau avec plis lamelliformes ou veineux
Lames: plis
Pied: central
Remarque: mycorrhizien, aucune espèce toxique

Chanterelle cendrée, Chanterelle sinueuse

Publié dans Cantharellus

Chanterelle cendrée, Chanterelle sinueuse

Cantharellus cinereus, pseudocraterellus cinereus, Craterellus cinereus

Chapeau: 3-5cm, en forme de cornet irrégulier plus ou moins profond, à marge très ondulée à frisée, à surface lisse et radialement ruguleuse, de couleur gris cendré pâle à gris brunâtre pâle
Lames: plis lamelliformes, ramifiés, très nettement décurrents et interveinés
Pied: irrégulier, flexueux et parfois tordu, s'amincissant souvent vers la base, de couleur grisâtre pâle à gris jaunâtre pâle
Chair: mince, beige grisâtre pâle, tendre sous la dent
Odeur: fruitée, sucrée de mirabelle (plus prononcée que celle de la trompette des morts)
Saveur: douce
Habitat: août-novembre, bois de feuillus, près des souches et bois mort, appréciant la couverture des chênes, en touffes ou groupes, rare
Confusion: Trompette des morts, Corne d'abondance (Craterellus cornucopioides) - très proche parent de la trompette des morts, avec hymenium lisse (pas de lamelles) -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: très proche parent de la trompette des morts.
Conservation par séchage.
De consistance plutôt faible mais de saveur agréablement fruitée

Détermination: Carpophore > Ni lamelles, ni tubes, ni pores, ni aiguillons sous le chapeau > Entièrement à l'air libre à maturité > Non étalé sur le bois sous forme de croûte > Ni l'aspect d'une croûte, ni la forme d'un dé à coudre > Pas l'aspect de petites masses hémisphériques > Forme d'origine pas sphérique > Chaire non cassante comme de la cire ou champignon dressé avec tige en massue ou en branches ramifiées > Champignon en forme de cornet ou trompette > En trompette avec plis fourchus simulant des lamelles > Cantharellus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames réduites à des plis souvent fourchus > Cantharellus

Télécharger la fiche en PDF

Chanterelle en tube

Publié dans Cantharellus

Chanterelle en tube

Craterellus ou Cantharellus tubaeformis

Chapeau: 2-6cm, mince et élastique, bords ondulés, sinueux, forme de clou jeune puis mince entonnoir percé en son milieu d'un trou communiquant avec le pied qui est également creux. brun jaune ou brun rouillé au brun ochracé à maturité, cuticule sèche, lisse, légèrement pelucheuse avec l'âge. Marge enroulée assez longtemps puis festonnée
Lames: Plis larges, épais, décurrents, irréguliers, espacés, veinés, en général ramifiés. Jaune vif jeune, jaunâtres puis grisâtres pâles en vieillissant, nettement décurrents
Pied: sans anneau, cylindrique au début, tendance à se fendre en longueur avec l'âge, irrégulier, s'évasant au sommet, sillonné, bosselé, creux avec communication par le chapeau ouvert, surface lisse et brillante, jaune citron tirant sur le grisâtre en vieillissant à partir du sommet
Chair: mince, souple, fibrilleuse, blanche ou jaunâtre, légèrement élastique
Odeur: faible, terreuse ou de moisi
Saveur: douce et agréable
Habitat: juillet-novembre, bois de feuillus ou résineux, lieu humide, mousse, sol acide ou calcaire, en groupe, commune
Confusion: Chanterelle jaune, Chanterelle d'automne (Craterellus ou Cantharellus tubaeformis var. lutescens, aurora ou xanthopus)

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: La forme commune a peu de jaune, sa forme plus jaune (var. lutescens) est également assez commune. Comme elle apparaît jusqu'à assez tardivement dans la saison, elle devient intéressante quand les autres comestibles ont disparu. C'est un très bon comestible qui pousse en abondance. On peut l'utiliser en omelettes, ou avec viandes et poissons. Moins appréciée que sa cousine la chanterelle cendrée car un peu plus coriace. Excellent également en conserve de vinaigre avec une raclette ou un plat de fromage.

Détermination: Carpophore > Ni lamelles, ni tubes, ni pores, ni aiguillons sous le chapeau > Entièrement à l'air libre à maturité > Non étalé sur le bois sous forme de croûte > Ni l'aspect d'une croûte, ni la forme d'un dé à coudre > Pas l'aspect de petites masses hémisphériques > Forme d'origine pas sphérique > Chaire non cassante comme de la cire ou champignon dressé avec tige en massue ou en branches ramifiées > Champignon en forme de cornet ou trompette > En trompette avec plis fourchus simulant des lamelles > Cantharellus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames réduites à des plis souvent fourchus > Cantharellus

Télécharger la fiche en PDF
  • cantharellus_tubaeformis_01
  • cantharellus_tubaeformis_02
  • cantharellus_tubaeformis_03
  • cantharellus_tubaeformis_100
  • cantharellus_tubaeformis_11
  • cantharellus_tubaeformis_15
  • cantharellus_tubaeformis_16
  • cantharellus_tubaeformis_17
  • cantharellus_tubaeformis_18
  • cantharellus_tubaeformis_19
  • cantharellus_tubaeformis_20
  • cantharellus_tubaeformis_21
  • cantharellus_tubaeformis_22
  • cantharellus_tubaeformis_23
  • cantharellus_tubaeformis_24
  • cantharellus_tubaeformis_25
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_01
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_02
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_03
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_04
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_05
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_06
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_07
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_08
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_09
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_10
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_11
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_12
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_13
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_16
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_17
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_18
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_19
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_20
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_21
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_22
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_24
  • cantharellus_tubaeformis_lutescens_25

Chanterelle jaune, Chanterelle d'automne

Publié dans Cantharellus

Chanterelle jaune, Chanterelle d'automne

Craterellus ou Cantharellus tubaeformis var. lutescens, aurora ou xanthopus

Chapeau: 1-5cm, mince et élastique, bords ondulés, sinueux, forme de clou jeune puis mince entonnoir percé en son milieu d'un trou communiquant avec le pied qui est également creux, jaune puis brun-jaune à maturité, cuticule sèche, lisse, légèrement pelucheuse avec l'âge. Marge enroulée assez longtemps puis festonnée
Lames: plis larges, épais, décurrents, irréguliers, espacés, veinés, en général ramifiés. Jaune chrome jeune, jaunâtres-grisâtres pâles en vieillissant, nettement décurrents
Pied: sans anneau, cylindrique au début, tendance à se fendre en longueur avec l'âge, irrégulier, s'évasant au sommet, sillonné, bosselé, creux avec communication par le chapeau ouvert, surface lisse et brillante, jaune chrome vif
Chair: mince, souple, fibrilleuse, jaunâtre, légèrement élastique
Odeur: faible, terreuse ou de moisi
Saveur: douce et agréable
Habitat: juillet-novembre, bois de feuillus ou résineux, lieu humide, mousse, sol acide ou calcaire, en groupe, commune
Confusion: Chanterelle en tube (Craterellus ou Cantharellus tubaeformis)

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: forme plus jaune (var. lutescens) que Cratellus tubaeformis. Comme elle apparaît jusqu'à assez tardivement dans la saison, elle devient intéressante quand les autres comestibles ont disparu. C'est un très bon comestible qui pousse en abondance. On peut l'utiliser en omelettes, ou avec viandes et poissons. Moins appréciée que sa cousine la chanterelle cendrée car un peu plus coriace. Excellent également en conserve de vinaigre avec une raclette ou un plat de fromage.

Détermination: Carpophore > Ni lamelles, ni tubes, ni pores, ni aiguillons sous le chapeau > Entièrement à l'air libre à maturité > Non étalé sur le bois sous forme de croûte > Ni l'aspect d'une croûte, ni la forme d'un dé à coudre > Pas l'aspect de petites masses hémisphériques > Forme d'origine pas sphérique > Chaire non cassante comme de la cire ou champignon dressé avec tige en massue ou en branches ramifiées > Champignon en forme de cornet ou trompette > En trompette avec plis fourchus simulant des lamelles > Cantharellus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames réduites à des plis souvent fourchus > Cantharellus

Télécharger la fiche en PDF
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_01
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_02
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_03
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_04
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_05
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_06
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_07
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_08
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_09
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_11
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_12
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_13
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_15
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_16
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_17
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_18
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_19
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_20
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_21
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_22
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_24
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_25
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_26
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_27
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_28
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_29
  • cantharellus_tubaeformis-lutescens_30

Chanterelle violette, améthyste

Publié dans Cantharellus

Chanterelle violette, améthyste

Cantharellus amethysteus

Chapeau: 2-6cm, convexe puis centre légèrement déprimé avec l'âge, couleur très variable, de violet très pâle à pourpre foncé, cuticule séparable, sèche, unie, pruineuse jeune, charnu, à marge d'abord finement enroulée puis très sinueuse et irrégulière, lobée et fragile. Chapeau souvent difforme ou paraissant parfois bosselé
Lames: plis, assez espacés, parfois ressemblant à de grossières lamelles, fourchus, largement décurrents sur le stipe, reliés au pied par de petites veines, plus claires que la cuticule
Pied: sans anneau, charnu, plein, inégal et s'amincissant vers la base, sec, concolore aux lames, souvent courbé, fibreux, pouvant parfois être soudé au pied d'un autre individu
Chair: compacte, blanc-crème, légèrement fibreuse dans le pied, épaisse, ferme
Odeur: agréablement fruitée, semblable à celle de la mirabelle ou de l'abricot sec et un peu acidulée
Saveur: cru, piquante après longue mastication
Habitat: juin-novembre, lieu humide, sous hêtre, chênes, châtaigniers, épicéa ou pin, sous les feuilles ou dans la mousse, préférant le terrain acide, fidèle à ses stations, en plaine sous les bois feuillus et en montagne plutôt sous conifères
Confusion: Chanterelle, Girolle (Cantharellus cibarius) - et toutes les autres variantes de chanterelles -, Clitocybe en entonnoir (Clitocybe ou Infundibulicybe gibba) - si l'on ne fait pas attention aux plis/lamelles -, Clitocybe inversé, Clitocybe flasque, Lépiste chamois (Lepista flaccida, Clitocybe inversa, Lepista inversa, Lepista gilva) - si l'on ne fait pas attention aux plis/lamelles -, Paxille enroulé (Paxillus involutus) - si l'on ne fait pas attention aux plis/lamelles -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: jamais véreuse et rarement attaquée par les limaces, excellent en conserve, mais ne convient pas bien au séchage ou à la congélation, très variable dans sa forme et dans sa taille, c'est une variante de la chanterelle

Détermination: Carpophore > Ni lamelles, ni tubes, ni pores, ni aiguillons sous le chapeau > Entièrement à l'air libre à maturité > Non étalé sur le bois sous forme de croûte > Ni l'aspect d'une croûte, ni la forme d'un dé à coudre > Pas l'aspect de petites masses hémisphériques > Forme d'origine pas sphérique > Chaire non cassante comme de la cire ou champignon dressé avec tige en massue ou en branches ramifiées > Champignon en forme de cornet ou trompette > En trompette avec plis fourchus simulant des lamelles > Cantharellus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames réduites à des plis souvent fourchus > Cantharellus

Télécharger la fiche en PDF
  • cantharellus_amethysteus_10
  • cantharellus_amethysteus_11

Chanterelle, Girolle

Publié dans Cantharellus

Chanterelle, Girolle

Cantharellus cibarius

Chapeau: 2-12cm, convexe puis centre légèrement déprimé avec l'âge, d'une belle couleur jaune d'œuf, citron ou orange, cuticule séparable, sèche, unie, pruineuse jeune, charnu, à marge d'abord finement enroulée puis très sinueuse et irrégulière, lobée et fragile. Chapeau souvent difforme ou paraissant parfois bosselé
Lames: plis, assez espacés, parfois ressemblant à de grossières lamelles, fourchus, largement décurrents sur le stipe, reliés au pied par de petites veines
Pied: sans anneau, charnu, plein, inégal et s'amincissant vers la base, sec, concolore au chapeau, souvent courbé, fibreux, pouvant parfois être soudé au pied d'un autre individu
Chair: compacte, blanc-crème, légèrement fibreuse dans le pied, épaisse, ferme
Odeur: agréablement fruitée, semblable à celle de la mirabelle ou de l'abricot sec et un peu acidulée
Saveur: cru, piquante après longue mastication
Habitat: juin-novembre, lieu humide, sous hêtre, chênes, châtaigniers, épicéa ou pin, sous les feuilles ou dans la mousse, préférant le terrain acide, fidèle à ses stations, en plaine sous les bois feuillus et en montagne plutôt sous conifères
Confusion: Chanterelle jaune, Chanterelle d'automne (Craterellus ou Cantharellus tubaeformis var. lutescens, aurora ou xanthopus), Chanterelle violette, améthyste (Cantharellus amethysteus), Clitocybe en entonnoir (Clitocybe ou Infundibulicybe gibba) - si l'on de fait pas la différence entre plis/lamelles -, Clitocybe inversé, Clitocybe flasque, Lépiste chamois (Lepista flaccida, Clitocybe inversa, Lepista inversa, Lepista gilva) - si l'on de fait pas la différence entre plis/lamelles -, Paxille enroulé (Paxillus involutus) - si l'on de fait pas la différence entre plis/lamelles -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: jamais véreuse et rarement attaquée par les limaces, excellent en conserve, mais ne convient pas bien au séchage ou à la congélation, très variable dans sa forme et dans sa taille

Détermination: Carpophore > Ni lamelles, ni tubes, ni pores, ni aiguillons sous le chapeau > Entièrement à l'air libre à maturité > Non étalé sur le bois sous forme de croûte > Ni l'aspect d'une croûte, ni la forme d'un dé à coudre > Pas l'aspect de petites masses hémisphériques > Forme d'origine pas sphérique > Chaire non cassante comme de la cire ou champignon dressé avec tige en massue ou en branches ramifiées > Champignon en forme de cornet ou trompette > En trompette avec plis fourchus simulant des lamelles > Cantharellus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames réduites à des plis souvent fourchus > Cantharellus

Télécharger la fiche en PDF
  • cantharellus_cibarius_02
  • cantharellus_cibarius_03
  • cantharellus_cibarius_10
  • cantharellus_cibarius_11
  • cantharellus_cibarius_12
  • cantharellus_cibarius_13
  • cantharellus_cibarius_14
  • cantharellus_cibarius_15
  • cantharellus_cibarius_16
  • cantharellus_cibarius_17
  • cantharellus_cibarius_18
  • cantharellus_cibarius_19
  • cantharellus_cibarius_20
  • cantharellus_cibarius_21
  • cantharellus_cibarius_22
  • cantharellus_cibarius_24
  • cantharellus_cibarius_25
  • cantharellus_cibarius_26
  • cantharellus_cibarius_27
  • cantharellus_cibarius_28
  • cantharellus_cibarius_29
  • cantharellus_cibarius_30
  • cantharellus_cibarius_31
  • cantharellus_cibarius_32
  • cantharellus_cibarius_35
  • cantharellus_cibarius_36
  • cantharellus_cibarius_37
  • cantharellus_cibarius_38
  • cantharellus_cibarius_39
  • cantharellus_cibarius_40
  • cantharellus_cibarius_41
  • cantharellus_cibarius_42
  • cantharellus_cibarius_43
  • cantharellus_cibarius_44
  • cantharellus_cibarius_45
  • cantharellus_cibarius_46
  • cantharellus_cibarius_47
  • cantharellus_cibarius_48
  • cantharellus_cibarius_49
  • cantharellus_cibarius_50
  • cantharellus_cibarius_51
  • cantharellus_cibarius_52
  • cantharellus_cibarius_53

Gomphus clavatus, chanterelle violette, oreille de cochon

Publié dans Cantharellus

Gomphus clavatus, chanterelle violette, oreille de cochon

Gomphus clavatus

Chapeau: 5-10cm, en forme de toupie irrégulière, souvent fendue d'un côté, très charnu, dessus lilas puis rosé-jaunâtre, lisse et nu, d'abord aplati puis relevé et en entonnoir
Lames: plis lilas à rose-violet, veinée-ridée, voire plissée
Pied: dans le prolongement du chapeau, plus fin, concolore aux plis
Chair: molle, jaunâtre-ocre si humide, marbrée, blanchâtre uni si sec
Odeur: mirabelle
Saveur: semblable à la Chanterelle
Habitat: août-octobre, bois de feuillus et résineux, sous épicéa, sapin, hêtre, sol calcaire, localisé, mycorhizien
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: de par leur aspect les Gomphus clavatus semblent faire la transition entre les Chanterelles et les Clavaires, mais sont apparentées aux clavaires

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée noire > Lamelles non déliquescentes > Lamelles non roses sur les jeunes > Lamelles décurrentes, anneau rudimentaire > Chapeau visqueux, gris-brun, base du pied jaune > Gomphidius

Télécharger la fiche en PDF
  • gomphus_clavatus_10
  • gomphus_clavatus_11
  • gomphus_clavatus_12
  • gomphus_clavatus_13
  • gomphus_clavatus_14
  • gomphus_clavatus_15
  • gomphus_clavatus_16
  • gomphus_clavatus_17
  • gomphus_clavatus_18
  • gomphus_clavatus_19
  • gomphus_clavatus_20
  • gomphus_clavatus_21
  • gomphus_clavatus_22
  • gomphus_clavatus_23
  • gomphus_clavatus_24
  • gomphus_clavatus_25
  • gomphus_clavatus_26
  • gomphus_clavatus_27
  • gomphus_clavatus_28
  • gomphus_clavatus_29

Trompette des morts, Corne d'abondance

Publié dans Cantharellus

Trompette des morts, Corne d'abondance

Craterellus cornucopioides

Chapeau: 3-6cm, gris cendré pâle à gris brunâtre pâle, en forme de cornet irrégulier plus ou moins profond, à marge très ondulée à frisée, surface faiblement veinée, ridée, face intérieure plus foncée, extérieur lisse
Lames: néant, face extérieure lisse à peu ridé radialement, de couleur grisâtre très pâle à gris jaunâtre ou beige très pâle, parfois à faibles reflets rosâtres
Pied: sans anneau, irrégulier, flexueux et parfois tordu, s'amincissant souvent vers la base, de couleur grisâtre pâle à gris jaunâtre pâle, le chapeau se prolonge dans le pied, qui est creux jusqu'à la base, on y trouve fréquemment des aiguilles de conifère
Chair: beige grisâtre pâle, tendre sous la dent, élastique
Odeur: fruitée, mirabelle
Saveur: agréable, douce
Habitat: juillet-novembre, mais principalement dès la mi-octobre jusqu'au premières gelées, bois de feuillus, chêne, hêtre, sol argileux-calcaire, troupes de nombreux individus parfois presque en touffes, courant localement. Abondance très variable d'une année à l'autre
Confusion: Chanterelle cendrée, Chanterelle sinueuse (Cantharellus cinereus, pseudocraterellus cinereus, Craterellus cinereus) - dont le dessous du carpophore est plus nettement plissé -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: il y a dans la littérature une certaine confusion ou un amalgame entre la trompette des morts (Cratellus cornucopioides) et la chanterelle cendrée (Cantharellus cinereus ou Pseudocratellus ciniereus). Excellent pour relever une sauce. Se sèche très bien et s'utilise effrité une fois séché comme condiment.

Détermination: Carpophore > Ni lamelles, ni tubes, ni pores, ni aiguillons sous le chapeau > Entièrement à l'air libre à maturité > Non étalé sur le bois sous forme de croûte > Ni l'aspect d'une croûte, ni la forme d'un dé à coudre > Pas l'aspect de petites masses hémisphériques > Forme d'origine pas sphérique > Chaire non cassante comme de la cire ou champignon dressé avec tige en massue ou en branches ramifiées > Champignon en forme de cornet ou trompette > En trompette avec plis fourchus simulant des lamelles > Cantharellus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames réduites à des plis souvent fourchus > Cantharellus

Télécharger la fiche en PDF
  • craterellus_cornucopioides_01
  • craterellus_cornucopioides_02
  • craterellus_cornucopioides_03
  • craterellus_cornucopioides_04
  • craterellus_cornucopioides_05
  • craterellus_cornucopioides_06
  • craterellus_cornucopioides_10
  • craterellus_cornucopioides_11
  • craterellus_cornucopioides_12
  • craterellus_cornucopioides_13
  • craterellus_cornucopioides_17
  • craterellus_cornucopioides_18
  • craterellus_cornucopioides_19
  • craterellus_cornucopioides_20