Amanite épaisse

Publié dans Amanita

Amanite épaisse

Amanita spissa

Chapeau: 7-15cm, hémisphérique à convexe puis s'étalant, beige à cannelle ou marron clair, légèrement luisant, parsemée de plaques farineuses blanchâtres, à marge lisse. Cuticule facile à séparer
Lames: libres, fines et assez serrées, inégales et galbées, à lamelles et lamellules intercalées, de couleur blanche
Pied: Anneau ample, membraneux et strié, de couleur blanche, persistant. Pied 8 à 15cm de haut, robuste, épais, s'atténuant vers le haut, s'épaississant en bulbe comprimé horizontalement à la base, blanc à blanchâtre, chiné de grisâtre à brunâtre. Bulbe jusqu' à 4 cm d'épaisseur, dur blanc, cerclé de 2 ou 3 cordons plus ou moins complets. Pied strié au dessus de l'anneau persistant jusqu'aux lames
Chair: blanche et ne change pas de couleur à la coupe, ferme, compacte
Odeur: assez faible, de rave
Saveur: assez faible, de rave
Habitat: juillet-octobre, bois de feuillus (appréciant la couverture des chênes) mais surtout de conifères
Confusion: Amanite panthère (Amanita pantherina) - éventuellement Amanite élevée, quoique rare en Suisse romande -, Amanite rougeâtre, Golmotte (Amanita rubescens)

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: piètre comestible dû à son odeur et sa saveur de rave caractèristique

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Avec volve parfois friable > Avec anneau > Amanita

Télécharger la fiche en PDF
  • amanita_spissa_10