Tramète hirsute, Polypore hirsute

Publié dans Trametes

Tramète hirsute, Polypore hirsute

Trametes hirsuta, Coriolus hirsutus

Chapeau: 3-12cm, rarement plus, dimidié, surfaces zonées concentriques de tons assez similaires, verdies par les algues pour les plus anciennes, l'ensemble du chapeau étant couvert de poils brillants, hirsutes. Marge fine, régulière à légèrement ondulante, blanchâtre, grise ou brune, finement feutrée
Lames: néant : tubes très fins et arrondis, de couleur blanchâtre devenant successivement jaunâtre, gris jaunâtre puis brunâtres
Pied: sans anneau, carpophore fixé au bois par un prolongement un peu plus épais
Chair: peu épaisse, compacte, liégeuse, sèche, blanche
Odeur: légèrement humique et dégageant de faibles senteurs anisées
Saveur: ligneuse
Habitat: août-novembre, essentiellement dans les parcs arborés et les bois de feuillus, appréciant particulièrement le cerisier et l'aulne
Confusion: Tramète bossue (Trametes gibbosa) - essentiellement au stade juvénile -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: soit isolément, soit en compagnie de plusieurs individus étagés sur le support. Trop coriace et particulièrement sec, il est classé parmi les non comestibles. Provoque une pourriture blanche.

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied latéral ou nul > Chair mince ou dure comme du bois > Tubes non violets > Pores ronds > Chapeaux multiples et flexibles > Chair très coriace > Trametes

Télécharger la fiche en PDF
  • trametes_hirsuta_10