Dédale du chêne

Publié dans Polyporus

Dédale du chêne

Daedalea quercina

Chapeau: 5-20cm, sessile, largement attaché à dimidié, semi-circulaire à ongulé, aplani à triquètre, légèrement convexe, souvent légèrement bombée vers la base, amincie vers la marge, finement velouté à glabre, parfois avec touffes d'hyphes dressées, nodules, verrues dispersées et excroissances aiguës nouvellement formées, zoné et sillonné concentriquement, chamois à brun pâle, brunâtre plus foncé à grisâtre vers la base avec l'âge, verdâtre chez les vieux spécimens, ochracé pâle, depuis la base, à marge épaisse, obtuse, souvent lisse, ochracée
Lames: pas de lames, labyrinthe de tubes de 10 à 30 mm de haut, à cloisons épaisses, labyrinthiformes, espacés, allongés radiaux vers le support, plus en pores de 1 à 3 mm d'ouverture et très irréguliers vers l'avant, l'ensemble de consistance liégeuse, douce au toucher
Pied: sans anneau, sans pied
Chair: beige, ferme, très coriace
Odeur: fongique
Saveur: douce puis amère
Habitat: janvier-décembre, solitaire ou en petits amas imbriqués et fusionnés latéralement, saprophytique ou parasite sur bois vivant de feuillus, surtout chêne, souvent sur bois très dur, continuant aussi à décomposer sur les souches
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: provoque une pourriture brun rougeâtre produisant de grandes cavités chez les hôtes, coriace comme du liège

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau écailleux > Polyporus

Télécharger la fiche en PDF
  • daedalea_quercina_010
  • daedalea_quercina_011