Polypore écailleux

Publié dans Polyporus

Polypore écailleux

Polyporus squamosus, Melanopus squamosus

Chapeau: 10-20cm, pouvant atteindre 50cm, épaisseur jusqu'à 5cm, en forme de console déprimée ou d'entonnoir à marge enroulée, beige à brun clair couvert d'écailles plus foncées. Marge concolore, mince, entière, enroulée quand jeune puis nettement ondulée et enfin incurvée dans l'âge
Lames: néant, tubes fortement décurrents de couleur blanchâtre puis crème à jaunâtre, non séparables
Pied: sans anneau, évasé vers le sommet, excentré ou dans le prolongement du carpophore mais parfois central, crème à jaunâtre devenant plus foncé vers la base
Chair: molle, flexible, tendre jeune puis vite coriace, blanchâtre
Odeur: farineuse, légèrement fruitée, de concombre
Saveur: douce
Habitat: avril-septembre, souches, troncs et branches mortes, mais parfois aussi vivantes, dans les bois de feuillus
Confusion: Polypore d'hiver (Polyporus brumalis, leucoporus brumalis) - Beaucoup plus grand que le Polypore d'hiver, ne poussent pas à la même saison -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: le plus souvent isolément mais parfois en groupes de quelques individus, de plus en plus rare. Comestible jeune, mais devient vite coriace et légèrement amer

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau écailleux > Polyporus

Télécharger la fiche en PDF
  • polyporus_squamosus_10
  • polyporus_squamosus_11
  • polyporus_squamosus_12
  • polyporus_squamosus_13
  • polyporus_squamosus_14
  • polyporus_squamosus_15
  • polyporus_squamosus_16
  • polyporus_squamosus_17
  • polyporus_squamosus_18