Polypore d'hiver

Publié dans Polyporus

Polypore d'hiver

Polyporus brumalis, leucoporus brumalis

Chapeau: 1-8cm, d'abord convexe puis plan avec centre légèrement déprimé, marge enroulée, puis excédentaire et lobée, se repliant sur elle même, concolore au reste du chapeau, cuticule séparable entièrement, fine, caoutchouteuse, brun-roux, brun-foncé, mate, veloutée
Lames: néant : tubes adnés à subdécurrents à petits pores, ronds mais allongés vers le pied, de couleur blanchâtre devenant crème vers la fin
Pied: sans anneau, cylindrique, parfois excentré, d'abord feutré puis devenant lisse, de couleur crème brunâtre devenant brunâtre à gris brunâtre
Chair: blanche, élastique, coriace
Odeur: faible, fongique
Saveur: douce
Habitat: octobre-mai, essentiellement sur les branches mortes dans les bois de feuillus, appréciant notamment les bouleaux ainsi que les hêtres, isolé ou en groupe
Confusion: Polypore écailleux (Polyporus squamosus, Melanopus squamosus) - Plus petit que le Polypore écailleux qui devenir énorme et ne pousse pas en hiver -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: la consistance trop coriace en fait un piètre comestible.
Sa taille varie beaucoup en fonction du substrat

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied central et grêle > Chapeau écailleux > Polyporus

Télécharger la fiche en PDF
  • polyporus_brumalis_11
  • polyporus_brumalis_12
  • polyporus_brumalis_13
  • polyporus_brumalis_14
  • polyporus_brumalis_15
  • polyporus_brumalis_16
  • polyporus_brumalis_17
  • polyporus_brumalis_20