Bolet roux, Bolet roussissant

Publié dans Leccinum

Bolet roux, Bolet roussissant

Leccinum versipelle

Chapeau: 7-15cm, hémisphérique devenant convexe étalé, à marge excédente et parfois légèrement ondulée, à cuticule veloutée par temps sec et visqueuse à l'humidité, de couleur terne allant du jaune orangé à orange ou roux, parfois brun orangé
Lames: tubes fins, de couleur blanche devenant ensuite blanchâtre à crème puis ocre jaunâtre, et parfois plus foncés encore, en vieillissant
Pied: sans anneau, généralement moins massif que les autres bolets mais ferme et souvent plus épais à la base, couvert de petites mèches granuleuses grisâtres devenant noires, vert bleuâtre à la base
Chair: blanche virant au noirâtre en passant par le rosâtre puis rouge violacé, base du stipe souvent bleue verdâtre
Odeur: neutre
Saveur: douce
Habitat: septembre-novembre, plutôt montagnard associé par mycorhizes aux bouleaux (Betula) parmi les bruyères, en terrain léger et à tendance acide
Confusion: Bolet orangé, Lactaire très doux (Boletus aurantiacus, Boletus rufus, Leccinum rufum, Leccinum aurantiacum) - Leccinum versipelle a un pied avec des verrues noires réparties uniformément alors que Leccinum rufum a des verrues oranges disposées en stries verticales -

Consommabilité: bon(Bon comestible)

Recommandation officielle: bon

Conservation: Séchage - Poudre

Remarque: Très proche du bolet orangé, il ne s'en différencie pratiquement que par la couleur des mèches ornant le pied et un chapeau généralement plus clair

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chair tendre et pied central (Bolets) > Chapeau non écailleux > Pores non roses > Chapeau non visqueux > Pied long et couvert de petites écailles > Leccinum

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • leccinum_versipelle_010
  • leccinum_versipelle_011
  • leccinum_versipelle_012
  • leccinum_versipelle_013
  • leccinum_versipelle_014
  • leccinum_versipelle_015
  • leccinum_versipelle_016