Cèpe d'été, Bolet réticulé

Publié dans Boletus

Cêpe d'été, Bolet réticulé

Boletus aestivalis, Boletus reticulatus

Chapeau: 5-20cm, ferme et épais, d'abord hémisphérique puis convexe, s'aplatissant ou se déprimant légèrement au centre avec l'âge. La cuticule est presque veloutée, sèche et terne en surface, tomenteuse, non visciduleuse mais parfois crevassée ou craquelée par temps sec, parfois pruineuse chez les jeunes. Sa teinte est d'un brun noisette uniforme allant jusqu'au brun jaunâtre. Marge lisse
Lames: tubes, longtemps blanchâtres, puis jaune-verdâtre
Pied: sans anneau, brunâtre clair entièrement réticulé (réseau blanc), massif, trapu, ventru en forme de massue à l'état jeune, cylindrique avec l'âge, base plus ou moins radicante. Il est d'abord noisette ou brunâtre, sauf à la base où il est blanchâtre, mais sa couleur est en général plus claire que la couleur du chapeau. Il comporte un réseau maillé un peu en relief sur toute sa surface. Les tubes sont fins, libres, blanchâtres au début puis verdâtre et vert olive avec l'âge. Les pores sont ronds, petits, allant du blanchâtre à l'olivâtre selon la maturité. Près de la marge, ils sont teintés de rosé
Chair: blanche, ferme, immuable, épaisse à l'état jeune, devenant molle et spongieuse avec l'âge. Elle est blanche même sous la cuticule, légèrement jaune sous les tubes. Rapidement véreuse.
Odeur: fongique à boisée, parfois légèrement sucrée, assez soutenue, caractéristique des cèpes
Saveur: sucrée
Habitat: mai-septembre, bois clairs de hêtre, de charme de châtaignier, chêne ou bouleau, lisière, parc, jardin, poussées lorsque la température n'est pas excessive et les nuits un peu fraîches, souvent après pluies d'orage
Confusion: Bolet fiel, Bolet amer, Chicotin (Tylopilus felleus), Cêpe de Bordeaux (Boletus edulis)

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: Ce cèpe, pas très courant, apparaît généralement bien avant la grande poussée des bolets comestibles. Excellent comestible, c'est l'un des meilleurs de la famille des bolétacées. Il peut se préparer à la manière des cèpes de Bordeaux. On peut le déshydrater car son arôme ne se dégage pleinement qu'une fois les carpophores séchés. Rapidement attaqué par les limaces et devient vite véreux, chair vite molle

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chair tendre et pied central (Bolets) > Chapeau non écailleux > Pores non roses > Chapeau non visqueux > Pied non écailleux > Pied obèse ou pores rouges > Pied plein et massif > Boletus

Télécharger la fiche en PDF
  • boletus_aestivalis_01
  • boletus_aestivalis_02
  • boletus_aestivalis_03
  • boletus_aestivalis_04
  • boletus_aestivalis_05
  • boletus_aestivalis_06
  • boletus_aestivalis_07
  • boletus_aestivalis_10
  • boletus_aestivalis_11
  • boletus_aestivalis_12
  • boletus_aestivalis_13
  • boletus_aestivalis_14
  • boletus_aestivalis_15
  • boletus_aestivalis_20
  • boletus_aestivalis_21
  • boletus_aestivalis_22
  • boletus_aestivalis_23
  • boletus_aestivalis_24
  • boletus_aestivalis_25
  • boletus_aestivalis_26
  • boletus_aestivalis_27
  • boletus_aestivalis_28
  • boletus_aestivalis_29
  • boletus_aestivalis_30
  • boletus_aestivalis_31