Russule dorée

Publié dans Russula

Russule dorée

Russula aurata, Russula aurea

Chapeau: 5-10cm, hémisphérique au début, puis aplani et déprimé au centre, souvent sinué-onduleux avec l'âge, surface lisse, mate par temps sec, brillante et visqueuse par temps pluvieux, jaune d'or nuancé de rouge-orange à rouge cinabre ou rouge-orange avec des plages jaune d'or. Marge aigüe, lisse à un peu striée, cuticule séparable sur 1/3 du rayon, mais seulement si le champignon est imbu
Lames: jaune crème pâle d'abord, puis progressivement jaune citrin à jaune ochracé, étroitement adnées, souvent fourchues, arêtes entières et souvent colorées de jaune plus vif
Pied: cylindrique, souvent un peu rétréci à la base, plein à caverneux-creux, surface veinée longitudinalement, blanche au début, puis par endroits lavé de jaune
Chair: blanche, jaune sous la cuticule
Odeur: faible, non typique
Saveur: douce et légère de noisette
Habitat: juillet-septembre, sous feuillus et conifères, notamment sous chênes et épicéas, uniquement sur sol calcaire, localisée
Confusion: Russule émétique (Russula emetica) - mais qui n'a pas les lames jaunes -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: Caractérisé par la couleur jaune citron de ses lames. Certainement l'une des meilleures Russules.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair cassante comme de la craie > Sans lait > Russula

Télécharger la fiche en PDF
  • russula_aurata_10
  • russula_aurata_11
  • russula_aurata_12
  • russula_aurata_13
  • russula_aurata_16
  • russula_aurata_17
  • russula_aurata_18
  • russula_aurata_19
  • russula_aurata_20
  • russula_aurata_21
  • russula_aurata_22