Russule ocre et blanc

Publié dans Russula

Russule ocre et blanc

Russula ochroleuca

Chapeau: 4-12cm, convexe puis s'aplatissant avec légère dépression centrale, hémisphérique au début, bientôt aplani, infundibuliforme dans la vieillesse, mate par temps sec, soyeuse brillante et légèrement visqueuse par temps pluvieux, à surface irrégulièrement bosselée, à marge incurvée, parfois faiblement cannelée et ondulée sur la fin, Marge longtemps infléchie, en partie brièvement striée, cuticule séparable jusqu'à mi-rayon, de couleur jaune clair à ocre-jaune
Lames: Blanches au début, puis crème pâle, étroitement adnées, peu fourchues. Arêtes entières, relativement minces et serrées mais plus espacées en vieillissant, de couleur blanche à blanchâtre
Pied: sans anneau, cylindrique et s'épaississant un peu vers la base, d'abord ferme puis devenant spongieux, de couleur blanche devenant grisâtre vers la base et plus ou moins nervuré, jaunissant légèrement au sec
Chair: ferme, blanche mais a tendance à grisonner avec l'âge
Odeur: faiblement fruitée
Saveur: neutre, certains individus sont piquants
Habitat: juillet-octobre, bois de feuillus mais aussi dans les bois de résineux et dans les bois mixtes, appréciant les sols acides. Courant, souvent en groupes
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Russule sans intérêt culinaire. Les individus à la chair piquante doivent impérativement être rejetés

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair cassante comme de la craie > Sans lait > Russula

Télécharger la fiche en PDF
  • russula_ochroleuca_10
  • russula_ochroleuca_11
  • russula_ochroleuca_12
  • russula_ochroleuca_13
  • russula_ochroleuca_14
  • russula_ochroleuca_15
  • russula_ochroleuca_16
  • russula_ochroleuca_17
  • russula_ochroleuca_18
  • russula_ochroleuca_19
  • russula_ochroleuca_20