Russule de Quelet

Publié dans Russula

Russule de Quelet

Russula queletii

Chapeau: 2-8cm, visqueux à l'humidité, sèche, feutrée, un peu fibrilleuse, couleur variable, rouge pourpré, pourpre à violet bleuâtre, souvent assez foncé, se décolorant de verdâtre à grisâtre, à cuticule pelant jusqu'aux 2/3 du rayon, hémisphérique au début, convexe et étalé ensuite. La marge est légèrement débordante au début, fréquemment sinueuse, puis droite mais elle ne recouvre pas les lames
Lames: légèrement anastomosées, blanches à crème, parfois légèrement grisâtres avec l'âge ou aux meurtrissures
Pied: sans anneau, épais, puis radicant vers sa partie inférieure, jaune clair ou orangé pâle en haut. Sa base est rouge pourpre sombre; sans réseau, mais sa surface est légèrement floconneuse.
Chair: charnue, ferme, presque dure et épaisse, jaunâtre, mais teintée parfois de rouge couleur betterave rouge cuite, vire au bleu verdâtre à l’air
Odeur: faiblement fruitée, pas caractéristique
Saveur: acre, faiblement fruitée, de pomme
Habitat: juillet-octobre, mycorhizien, sur sol sous conifères
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: assez rare, pas la meilleure des russules. Elle se caractérise par son pied plus violet que les autres Russules

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair cassante comme de la craie > Sans lait > Russula

Télécharger la fiche en PDF
  • russula_queletii_10
  • russula_queletii_11
  • russula_queletii_12
  • russula_queletii_13