Russule belette

Publié dans Russula

Russule belette

Russula mustelina

Chapeau: 7-19cm, convexe-obtus à convexe-étalé puis largement déprimé, souvent très irrégulier, charnu, dur, visqueux, vite sec, glabre, lisse, brun-jaune à brun ocré, parfois teinté de jaune, de vert ou de rouge, à marge ondulée, courtement striée, et cuticule tenace, élastique, pelant jusqu'à 1/2 du rayon, en retenant un peu de chair sous-jacente, à zones plus pâles en vieillissant
Lames: adnexées, fourchues près du pied, cassantes, larges, serrées, crème puis ocre jaunâtre pâle
Pied: égal à ventru, solide, compact, profondément ancré dans le sol, à cortex ferme ou dur et intérieur vite spongieux puis creux, glabre, blanchâtre à grisâtre, parfois taché de brun-jaune à la base
Chair: ferme, blanchâtre, immuable, brun-jaune aux blessures
Odeur: indistincte, de fromage lorsque sec et parfois de poisson longtemps après la coupe
Saveur: neutre
Habitat: juillet-septembre, bois de résineux avec une préférence pour les épicéas, plus fréquent en altitude qu'en plaine
Confusion: Russule décolorée (Russula decolorans) - Plus brune qu'orange -, Russule intègre, Russule entière (Russula integra) - un peu plus grande, moins brillante -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: peu courant en plaine se développe isolément ou en troupes de quelques individus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair cassante comme de la craie > Sans lait > Russula

Télécharger la fiche en PDF
  • russula_mustelina_10
  • russula_mustelina_11
  • russula_mustelina_12
  • russula_mustelina_13
  • russula_mustelina_14