Russule fragile

Publié dans Russula

Russule fragile

Russula fragilis, Russula fallax

Chapeau: 2-6cm, petit, convexe puis étalé, souvent déprimé au centre, fragile, de couleur très variable, rouge pourpré, vineux, violacé, rouge à rouge rosâtre, souvent plus foncé au centre, presque noir, brun à olive, plus pâle vers le pourtour, parfois très pâle et délavé, avec taches pâles ou entièrement blanc, à marge mince, unie à striatulée, et cuticule pelant jusqu'aux 3/4 du rayon ou plus
Lames: adnées, étroites, moyennement serrées, à arêtes denticulées, de couleur blanche, blanchâtre ou même crème
Pied: sans anneau, creux et fragile, très cassant, parfois légèrement renflé vers la base, blanc, puis assez légèrement jaune avec l'âge
Chair: assez ferme, cassante, fragile, blanche
Odeur: indistincte à agréable, fruité, légèrement de noix de coco, acidulée, de pomme, de pélargonium
Saveur: très âcre, brûlante
Habitat: août-octobre, mycorhizique, sur sol moussu ou bois très pourri des forêts de feuillus et conifères, bouleaux, épinettes, pins, chênes, moins fréquent sous les résineux, très commune
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Peut être légèrement indgeste du à son âcreté. Sporée blanche. Les arêtes denticulées des lames devraient éviter toute confusion avec d'autres russules

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair cassante comme de la craie > Sans lait > Russula

Télécharger la fiche en PDF
  • russula_fragilis_10
  • russula_fragilis_11
  • russula_fragilis_12
  • russula_fragilis_13
  • russula_fragilis_14