Russule émétique

Publié dans Russula

Russule émétique

Russula emetica

Chapeau: 5-10 cm convexe puis plan avec légère dépression, à marge lisse et légèrement cannelée avec l'âge, à cuticule lisse, brillante en atmosphère humide, de couleur rouge vif, rouge sang, se décolorant parfois en rose, cuticule aisément pelable.
Lames: libres à échancrées, relativement espacées, de couleur blanche à blanc crème mais parfois légèrement rosâtres
Pied: sans anneau, élancé mais parfois en forme de massue, un peu ridé, fragile et cassant, de couleur blanche à rosâtre à tendance jaunissante vers la base
Chair: blanche, rougeâtre sous la cuticule, vite molle, cassante
Odeur: faible, fruitée d'abricot
Saveur: très âcre, pique sur la langue
Habitat: juillet-novembre, bois de résineux et feuillus assez humides (mousse), surtout sous épicéa ou dans les tourbières, par endroit très commune
Confusion: Russule comestible (Russula vesca) - et autres russules rouges -, Russule noble (Russula mairei, Russula nobilis)

Consommabilité: toxique (Toxique)

Remarque: couleur du chapeau et taille assez variable. Immangeable dû à son âcreté. Consommée crue, elle peut provoquer nausée et vomissement (recracher si on veut goûter)

Toxicité: Consommée crue, elle peut provoquer nausée et vomissement (recracher si on veut goûter) - syndrôme: gastro-intestinal (= résinoïdien) (poison: Chitine, tréhalose, mannitol, etc.); symptômes: Latence: 3-6 heures, puis nausées, des vomissements, des douleurs gastriques et des diarrhées.; remarques: Ce syndrome provoque essentiellement des nausées, des vomissements, des douleurs gastriques et des diarrhées. Ce syndrome peut être provoqué par une multitude d'espèces de champignons et par diverses causes. Les champignons comestibles mangés en trop grandes quantité peuvent provoquer ce syndrome car les champignons contiennent des molécules peu digestes (chitine) et/ou uniques aux champignons (tréhalose, mannitol). Les personnes ayant un déficit en tréhalase (enzyme qui dégrade le tréhalose) peuvent avoir des diarrhées. Certaines espèces, dans certains cas, peuvent être toxiques: Armillaria sp., Lepista sp., Agaricus xanthoderma (Agaric jaunissant)

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair cassante comme de la craie > Sans lait > Russula

Télécharger la fiche en PDF
  • russula_emetica_10
  • russula_emetica_11
  • russula_emetica_13
  • russula_emetica_15
  • russula_emetica_16
  • russula_emetica_17
  • russula_emetica_18