Lactaire à toison, Lactaire à coliques

Publié dans Lactarius

Lactaire à toison, Lactaire à coliques

Lactarius torminosus

Chapeau: 4-10cm, convexe puis étalé et déprimé au centre, à marge enroulée, de couleur rose chair, rose orangé à rose orangé pâle, à zones concentriques plus foncées, à feutrage (peluches) surtout visible sur ses bords chez les sujets jeunes, cuticule un peu poisseuse, marge longuement enroulée
Lames: blanches à crème pâle, lait restant blanc, peu décurrentes, fines, serrées
Pied: sans anneau, rapidement creux, duveteux, de même couleur ou plus pâle que le chapeau
Chair: blanche, exsude un lait blanc très âcre à la coupe
Odeur: fruitée, de pomme
Saveur: très piquante
Habitat: août-octobre, sous bouleau, sol acide, sableux, argileux, assez fréquent
Confusion: Lactaire pubescent (Lactarius pubescens)

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: immangeable vu son âcreté, contient une résine piquante qui peut provoquer nausées, diarrhée et vomissement, certains le surnomme d'ailleurs Lactaire à coliques. Après avoir été lavé plusieurs fois et cuit, il peut être salé et conservé au vinaigre. Il est membre d'une famille comportant de nombreux types dont deux seulement sont intéressants : le lactaire délicieux et surtout le lactaire sanguin

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair cassante comme de la craie > Avec lait (latex) qui s'écoule à la cassure > Lactarius

Télécharger la fiche en PDF