Psathyrelle conique, Coprin conique

Publié dans Psathyrella

Psathyrelle conique, Coprin conique

Psathyrella conopilus, Parasola conopilus

Chapeau: 2-4cm, conique-obtus à ovoïde puis largement conique à presque convexe, humide, glabre, lisse, parfois ruguleux, atomisé au sec, hygrophane, roussâtre, brun cannelle à fauve ochracé, parfois presque noisette foncé, chamois pâle à noisette au sec, à marge droite au début, translucide-striée à l'humidité
Lames: adnées, vite sécédentes, étroites, serrées, noisette pâle, chamois cannelle à cannelle rosâtre au début, vite brun noirâtre, à arêtes fimbriées, blanches
Pied: sans anneau, égal, droit, fragile, se fendant facilement, creux, glabre à légèrement soyeux, blanc terne, voile partiel rudimentaire ou absent
Chair: mince, très fragile, aqueuse
Odeur: douce
Saveur: douce
Habitat: août-novembre, solitaire ou grégaire, saprotrophe, sur débris et tiges dans l'humus riche, parfois sur excréments, dans les pelouses ou à l'orée de forêts
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Malgré son nouveau nom de genre: Parasola conopilus, la plupart de nos ouvrages, même relativement récents, reprennent toujours l'ancienne nomenclature de Psathyrella conopilus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée noire > Lamelles non déliquescentes > Lamelles non roses sur les jeunes > Lamelles non décurrentes > Cortine légère > Chapeau hygrophane et fragile > Chapeau généralement floconneux, lamelles unies > Psathyrella

Télécharger la fiche en PDF
  • psathyrella_conopilus_010
  • psathyrella_conopilus_011
  • psathyrella_conopilus_012
  • psathyrella_conopilus_013
  • psathyrella_conopilus_014
  • psathyrella_conopilus_015
  • psathyrella_conopilus_016