Psathyrella

Famille: Cortinariaceae
Genre: Psathyrella
Chapeau: fragile, sec, généralement hygrophane, écailleux floconneux ou nu, non sillonné et non déliquescent
Lames: adnées, trame régulière, non deliquescentes
Pied: épais à mince, nu à floconneux, parfois radicant, généralement sans anneau
Remarque: saprophyte sur la terre, le bois et le fumier

Exporter en PDF le genre Psathyrella

Lacrymaire velouté

Publié dans Psathyrella

Lacrymaire velouté

Lacrymaria lacrymabunda
Synonymes: Drosophila velutina, Psathyrella lacrimabunda, Psathyrella lacrymabunda, Psathyrella velutina, Lacrymaria lacrymabunda var. velutina, Lacrymaria velutina, Hypholoma lacrymabundum, Hypholoma lacrimabundum, Hypholoma velutinum, Psathyra lacrymabunda, Agaricus lacrymabundus var. velutinus, Coprinus velutinus, Agaricus velutinus var. macrourus, Agaricus lacrymabundus

Chapeau: 5-10cm, obtus, hémisphérique à convexe puis campanulé, étalé à subétalé à la fin, souvent légèrement mamelonné, avec fibrilles laineuses innées radiales ou groupées pour former des écailles imbriquées brun grisâtre à brun-jaune, plus nombreuses vers la marge, parfois glabre au disque, sur fond blanchâtre, jaunâtre pâle à ochracé sordide, subhygrophane mais changeant peu en séchant, à marge appendiculée
Lames: adnées, sécédentes, étroites, serrées à très serrées, blanches, crème à brunâtres puis marbrées, brun pourpré à brun noirâtre avec l'âge, à arêtes floconneuses, blanchâtres, souvent perlées de gouttelettes à l'humidité
Pied: anneau léger et fugace, réduit à une simple cortine parfois très peu présente, de couleur brun noirâtre à noir par le dépôt des spores. Pied blanchâtre, plus roux à la base, tendant à se colorer de noir à maturité, sali pas les spores ; finement écailleux, creux et fibreux sous la zone annulaire
Chair: assez épaisse, blanchâtre à brunâtre
Odeur: neutre, faiblement de champignon
Saveur: neutre, de champignon
Habitat: juin-novembre, bord des routes, sur les chemins forestiers, dans les prairies et les jardins
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: comestible(Comestible)

Recommandation officielle: comestible

Conservation: Séchage - Poudre

Remarque: courant, se développant le plus souvent en petites touffes de quelques individus. Les sujets jeunes et en bon état sont relativement goûteux, à saveur légèrement amère

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée noire > Lamelles non déliquescentes > Lamelles non roses sur les jeunes > Lamelles non décurrentes > Cortine légère > Chapeau hygrophane et fragile > Chapeau généralement floconneux, lamelles unies > Psathyrella

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Agaricales > Psathyrellaceae > Psathyrella

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • lacrymaria_velutina_010
  • lacrymaria_velutina_011
  • lacrymaria_velutina_012
  • lacrymaria_velutina_014
  • lacrymaria_velutina_015
  • lacrymaria_velutina_017
  • lacrymaria_velutina_018
  • lacrymaria_velutina_019
  • lacrymaria_velutina_020
  • lacrymaria_velutina_021
  • lacrymaria_velutina_022
  • lacrymaria_velutina_023
  • lacrymaria_velutina_024

Psathyrelle brun-gris

Publié dans Psathyrella

Psathyrelle brun-gris

Psathyrella spadiceogrisea
Synonymes: Psathyrella spadiceogrisea f. vernalis, Psathyrella groegeri, Psathyrella phaseolispora, Psathyrella amarella, Psathyrella lubrica, Psathyrella praecox, Psilocybe spadiceogrisea, Pilosace spadiceogriseus, Pratella spadiceogrisea, Drosophila spadiceogrisea, Psathyra spadiceogrisea, Agaricus spadiceogriseus

Chapeau: 2-6cm, conique puis s'aplatissant, faiblement mamelonné, à marge fibrilleuse à striée, hygrophane, de couleur brun clair à brun jaunâtre puis devenant grisâtre à crème ou blanchâtre en vieillissant mais gardant un centre jaune ochracé à brunâtre
Lames: adnées, fines et moyennement serrées, d'abord blanchâtres à grisâtres à reflets violacés, devenant brunes puis noirâtres par l'accumulation des spores de cette couleur
Pied: sans anneau, long et fragile car creux, parfois partiellement couvert de minuscules fibrilles, faiblement renflé vers la base, de couleur blanc satiné à blanchâtre
Chair: blanc grisâtre clair à brunâtre pâle
Odeur: agréable, de champignon
Saveur: neutre
Habitat: avril-juin, lisières et clairières des bois, bords des routes, chemins et sentiers, appréciant les sols riches en débris ligneux, en petits groupes de quelques individus mais parfois isolément
Confusion: Mycène en casque (Mycena galericulata) - couleur du chapeau, espacement des lames -

Consommabilité: sans valeur(Comestible, sans valeur)

Recommandation officielle: sans valeur

Remarque: Parfois également à la fin de l'automne. Courant. Aspect très variable en fonction de l'hygrométrie.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée noire > Lamelles non déliquescentes > Lamelles non roses sur les jeunes > Lamelles non décurrentes > Cortine légère > Chapeau hygrophane et fragile > Chapeau généralement floconneux, lamelles unies > Psathyrella

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Agaricales > Psathyrellaceae > Psathyrella > Psathyrella spadiceogrisea

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • psathyrella_spadiceogrisea_010
  • psathyrella_spadiceogrisea_011
  • psathyrella_spadiceogrisea_012
  • psathyrella_spadiceogrisea_013

Psathyrelle conique, Coprin conique

Publié dans Psathyrella

Psathyrelle conique, Coprin conique

Parasola conopilea
Synonymes: Parasola conopilea f. substerilis, Parasola conopilea f. conopilea, Parasola conopilus, Psathyrella conopilea var. subatrata, Psathyrella conopilea, Psathyrella conopilea f. conopilea, Psathyrella conopilea var. conopilea, Pilosace conopileus, Psathyra conopilea var. superba, Agaricus conopileus f. superbus, Agaricus conopileus var. superbus, Agaricus conopileus, Agaricus conopileus f. conopileus, Agaricus conopileus var. conopileus

Chapeau: 2-4cm, conique-obtus à ovoïde puis largement conique à presque convexe, humide, glabre, lisse, parfois ruguleux, atomisé au sec, hygrophane, roussâtre, brun cannelle à fauve ochracé, parfois presque noisette foncé, chamois pâle à noisette au sec, à marge droite au début, translucide-striée à l'humidité
Lames: adnées, vite sécédentes, étroites, serrées, noisette pâle, chamois cannelle à cannelle rosâtre au début, vite brun noirâtre, à arêtes fimbriées, blanches
Pied: sans anneau, égal, droit, fragile, se fendant facilement, creux, glabre à légèrement soyeux, blanc terne, voile partiel rudimentaire ou absent
Chair: mince, très fragile, aqueuse
Odeur: douce
Saveur: douce
Habitat: août-novembre, solitaire ou grégaire, saprotrophe, sur débris et tiges dans l'humus riche, parfois sur excréments, dans les pelouses ou à l'orée de forêts
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur(Comestible, sans valeur)

Recommandation officielle: sans valeur

Remarque: Malgré son nouveau nom de genre: Parasola conopilus, la plupart de nos ouvrages, même relativement récents, reprennent toujours l'ancienne nomenclature de Psathyrella conopilus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée noire > Lamelles non déliquescentes > Lamelles non roses sur les jeunes > Lamelles non décurrentes > Cortine légère > Chapeau hygrophane et fragile > Chapeau généralement floconneux, lamelles unies > Psathyrella

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Agaricales > Psathyrellaceae > Parasola > Parasola conopilea

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • psathyrella_conopilus_010
  • psathyrella_conopilus_011
  • psathyrella_conopilus_012
  • psathyrella_conopilus_013
  • psathyrella_conopilus_014
  • psathyrella_conopilus_015
  • psathyrella_conopilus_016

Psathyrelle cotonneuse

Publié dans Psathyrella

Psathyrelle cotonneuse

Psathyrella cotonea
Synonymes: Drosophila cotonea, Hypholoma cotonea, Hypholoma cotoneum, Stropharia cotonea

Chapeau: 3-6cm, cônique à convexe, humide à viscidule, vite sec, souvent orné de fibrilles ou de méchules vélaires brunâtres à foncées, surtout vers la marge, non hygrophane, glabre et chamois rosâtre pâle au disque, avec fibrilles chamois grisâtre sombre dispersées ou par plaques vers le pourtour, à marge incurvée, appendiculée de plaques vélaires sombres au début
Lames: adnées à étroitement adnexées, vite sécédentes, étroites, serrées, blanchâtres puis grisâtres-brunâtres à vineuses, presque beige vineux à gris rosâtre à la fin, à arêtes entières
Pied: égal, creux, subglabre à soyeux et blanc vers l'apex, avec restes vélaires fibrilleux chamois sombre à grisâtres sur les 3/4 inférieurs, terminés en une zone fibrilleuse évanescente, creux
Chair: ferme, blanche
Odeur: faible, mais distinctement fragrante, terreuse
Saveur: douce
Habitat: septembre-novembre, en touffe, saprotrophe, sur sol ou bois pourri des forêts mixtes, épicas et sapins avec bouleaux et érables, parmi les sphaignes
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur(Comestible, sans valeur)

Recommandation officielle: sans valeur

Remarque: Rare en Suisse romande

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée noire > Lamelles non déliquescentes > Lamelles non roses sur les jeunes > Lamelles non décurrentes > Cortine légère > Chapeau hygrophane et fragile > Chapeau généralement floconneux, lamelles unies > Psathyrella

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Agaricales > Psathyrellaceae > Drosophila

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • psathyrella_cotonea_20211124_001
  • psathyrella_cotonea_20211124_002
  • psathyrella_cotonea_20211124_003
  • psathyrella_cotonea_20211124_004
  • psathyrella_cotonea_20211124_005
  • psathyrella_cotonea_20211124_006
  • psathyrella_cotonea_20211124_007
  • psathyrella_cotonea_20211124_008
  • psathyrella_cotonea_20211124_009
  • psathyrella_cotonea_20211124_010
  • psathyrella_cotonea_20211124_011
  • psathyrella_cotonea_20211124_012
  • psathyrella_cotonea_20211124_013

Psathyrelle de Candolle

Publié dans Psathyrella

Psathyrelle de Candolle

Psathyrella candolleana
Synonymes: Psathyra candolleana, Drosophila candolleana, Hypholoma candolleanum, Agaricus candollianus, Agaricus candolleanus, Agaricus violaceolamellatus

Chapeau: 2-7 cm, hygrophane, brun ochracé puis beige, crème à brun-rosâtre, blanchâtre lorsqu'il fait sec à roussâtre à l'humidité, à marge floconneuse puis faiblement striée, voile blanc plus ou moins abondant, persistant souvent chez les adultes en petit flocons brunâtres au centre, et parfois en lambeaux au bord, hémisphérique devenant convexe ou conique/campanulé puis s'étalant. Parfois bicolore
Lames: adnées et serrées, blanches puis gris violet et enfin brunes
Pied: cylindrique, sans anneau, droit et lisse, creux, fragile et cassant, de couleur blanche
Chair: blanche, mince et fragile
Odeur: légèrement fruitée
Saveur: sans saveur particulière
Habitat: avril-octobre, bois clairs, lisière, pelouses et parfois sur bois en décomposition, souvent en troupe
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur(Comestible, sans valeur)

Recommandation officielle: sans valeur

Remarque: Très polymorphe, donc difficile à reconnaître.
Pousse parfois isolément, parfois en touffes, ce petit champignon est considéré comme comestible mais sans grand intérêt car sa chair est trop peu consistante. Peut être de forme et couleur très diverse.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée noire > Lamelles non déliquescentes > Lamelles non roses sur les jeunes > Lamelles non décurrentes > Cortine légère > Chapeau hygrophane et fragile > Chapeau généralement floconneux, lamelles unies > Psathyrella

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Agaricales > Psathyrellaceae > Psathyrella

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • psathyrella_candolleana_001
  • psathyrella_candolleana_002
  • psathyrella_candolleana_013
  • psathyrella_candolleana_014
  • psathyrella_candolleana_015
  • psathyrella_candolleana_016
  • psathyrella_candolleana_017
  • psathyrella_candolleana_018
  • psathyrella_candolleana_019
  • psathyrella_candolleana_020
  • psathyrella_candolleana_021
  • psathyrella_candolleana_022
  • psathyrella_candolleana_023
  • psathyrella_candolleana_024
  • psathyrella_candolleana_026
  • psathyrella_candolleana_027
  • psathyrella_candolleana_028
  • psathyrella_candolleana_029
  • psathyrella_candolleana_030
  • psathyrella_candolleana_031

Psathyrelle ridée, Psathyrelle micacée, Psathyrelle gracile

Publié dans Psathyrella

Psathyrelle ridée, Psathyrelle micacée, Psathyrelle gracile

Psathyrella gracilis
Synonymes: Hypholoma gracile, Psathyrella corrugis f. gracilis, Psathyra gracilis, Fungus diffusus, Drosophila gracilis, Coprinarius gracilis, Agaricus gracilis, Prunulus gracilis

Chapeau: 2-5cm, conique-obtus puis largement campanulé, convexe à subétalé, demeurant parfois conique-obtus, glabre, lisse, inégal, souvent ruguleux avec l'âge et au sec, viscidule au début, hygrophane, chamois pâle, argilacé à chamois cannelle, graduellement pâle puis gris plomb, souvent teinté de rosâtre à brun jaunâtre avec l'âge, au moins vers le pourtour, crème rosé à blanchâtre et souvent teinté de chamois au disque au sec, à marge apprimée contre le pied au début, translucide-striée à l'humidité, souvent crénelée, striée-sillonnée ou parfois dentelée avec l'âge
Lames: adnées à uncinées, ascendantes ou horizontales, modérément larges, 4-6 mm, avec lamellules, serrées, crème à pâles puis brunes à brun-pourpre terne, parfois teintées de rose, à arêtes entières, parfois teintées de rose
Pied: égal, souvent radicant, droit, fragile, creux, légèrement sans anneau, pruineux à fibrilleux-pruineux vers l'apex, lisse, parfois strié longitudinalement, glabre à très légèrement fibrilleux vers la base, vite glabrescent, blanc terne, souvent strigueux à la base
Chair: très mince, vite fragile, concolore à la surface du chapeau ou plus pâle
Odeur: neutre
Saveur: douce
Habitat: juin-octobre, sol et débris ligneux des forêts de feuillus, souvent en milieux herbeux, dispersé ou grégaire, occasionnel
Confusion: Collybie des cônes (Strobilurus stephanocystis)

Consommabilité: sans valeur(Comestible, sans valeur)

Recommandation officielle: sans valeur

Remarque:

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée noire > Lamelles non déliquescentes > Lamelles non roses sur les jeunes > Lamelles non décurrentes > Cortine légère > Chapeau hygrophane et fragile > Chapeau généralement floconneux, lamelles unies > Psathyrella

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Agaricales > Strophariaceae > Hypholoma

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • psathyrella_gracilis_001
  • psathyrella_gracilis_002