Coprin grégaire, Coprin disseminé

Publié dans Coprinus

Coprin grégaire, Coprin disseminé

Coprinus disseminatus

Chapeau: 0.5-1.5cm, ovoïde puis convexe à campanulé, sillonné-plissé, en forme de cloche, sec, fragile, finement velouté jeune, très vite glabre, fortement strié-silloné jusqu'au disque, souvent brun pâle, jaune-brun ou ocre au centre, plus pâle à grisâtre vers la marge, parfois presque entièrement blanc à crème, avec voile floconneux-granuleux blanchâtre à brun
Lames: adnées, espacées, larges, blanches puis grises et finalement noires, non déliquescentes
Pied: sans anneau, égal, fragile, lisse à pubescent, blanc à blanc grisâtre, souvent légèrement vitreux, tubulaire, creux, cassant, souvent plié à la base et feutré, transparent à blanc
Chair: très mince, fragile
Odeur: insignifiante
Saveur: insignifiante
Habitat: mai-octobre, souches, branches mortes et abords immédiats, bois de feuillus et conifères, bois, surtout près des souches, pelouses et autres milieux herbeux, touffes ou grandes colonies, commun
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: il est à la limite du genre coprin, car il ne se liquéfie pas. Sa taille et sa saveur en font un piètre comestible.
Toxique si consommé avec de l'alcool

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée noire > Lamelles déliquescentes > Coprinus

Télécharger la fiche en PDF
  • coprinus_disseminatus_10