Pholiote incandescente

Publié dans Pholiota

Pholiote incandescente

Pholiota flammans

Chapeau: 3-15cm, hémisphérique à conique obtus, puis convexe mais restant généralement mamelonné, cuticule sèche, non grasse, couverte de squames dressées, brun roux sur fond ocre jaune, marge régulière, non striée, concolore avec restes du voile
Lames: serrées, étroites, adnées, parfois légèrement décurrentes, jaunes teintées de verdâtre puis brun rouille, arêtes entières, plus pâles que les lames
Pied: cylindrique, dur, plein, lisse et jaune au-dessus de l'anneau, concolore et couvert de squames en-dessous, brunâtre à la base, anneau fibrilleux très haut placé, ocre
Chair: charnue, jaune pâle
Odeur: radis, bois pourri
Saveur: radis, bois pourri
Habitat: septembre-novembre, saprophytes lignicoles mais aussi parasites de faiblesse sur diverses feuillus et fruitiers, notamment cerisier, poirier et pommier
Confusion: pholiote dorée, Pholiote jaune citron (Pholiota limonella, Pholiota squarrosoadiposa) - Egalement confusion possible avec Pholiote graisseuse (pholiota adiposa), rare en Suisse romande -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: La pholiote incandescente colonise parfois de manière si importante la base d'un arbre que toute celle-ci s'en voit complètement garnie, pouvant à la longue faire dépérir, puis mourir son hôte.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > En touffes sur bois mort ou au pied des souches > Odeur et saveur farineuses ou chapeau non hygrophane > Odeur et saveur non farineuses > Chapeau fortement écailleux ou crème verdâtre et visqueux > Pholiota

Télécharger la fiche en PDF