Pholiote destructrice, Pholiote des peupliers

Publié dans Pholiota

Pholiote destructrice, Pholiote des peupliers

Pholiota populnea, Hemipholiota populnea, Agrocybe aegerita

Chapeau: 3-15cm, globuleux puis par la suite, hémisphérique et enfin étalé voire même déprimé sur la fin. Sur les jeunes spécimens, couleur d'un marron d'Inde, couleur beige blanchâtre ou noisette à brun ocracé vers le centre, palissant ensuite jusqu'à une couleur blanchâtre. Surface lisse et soyeuse, ridulée, de couleur ocre avec le centre plus foncé au début. Il pâlit et se crevasse en vieillissant. La marge est enroulée puis déployée et ondulée
Lames: adnées, serrées, décurrentes (par une dent) blanchâtres gris fauve ensuite, avec l'arête un peu plus claire
Pied: anneau ample et descendant, bien développé mais pouvant parfois disparaître en vieillissant, situé très haut sur le pied, de couleur blanche à blanchâtre. Pied long, cylindrique, atténué à la base, de couleur blanc soyeux, marqué de fibrilles brunes. Il comporte un anneau blanc, charnu et large, haut perché, persistant
Chair: plus ou moins épaisse, dure, ferme ou fragile, chez les jeunes sujets, blanche dans le chapeau et grisâtre dans le pied avec tendance à brunir
Odeur: rave, raifort, fruitée à farineuse à l'état juvénile, virant au "vieux bois" ou la "vinasse" en vieillissant
Saveur: agréable de noisette
Habitat: mai-novembre, souches de feuillus, surtout de peupliers et saules mais aussi ormes et sureaux, sur souches ou racines, en milieu humide (trous d'eau, bord des rivières ), en touffes plus ou moins importantes, parfois sur les hauteurs d'arbres morts restés debout
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: excellent champignon à la chair ferme et parfumée. Cette espèce est cultivée depuis l'époque gréco-romaine.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > En touffes sur bois mort ou au pied des souches > Odeur et saveur farineuses ou chapeau non hygrophane > Odeur et saveur non farineuses > Chapeau fortement écailleux ou crème verdâtre et visqueux > Pholiota

Télécharger la fiche en PDF