Bolbitie jaune d'oeuf, Bolbitie vitelline

Publié dans Bolbitius

Bolbitie jaune d'œuf, Bolbitie vitelline

Bolbitius vitellinus, Bolbitius titubans

Chapeau: 2-5cm, d'abord ovoïde, conique puis enfin étalé pour devenir presque plan, à peine mamelonné, non hygrophane, de couleur jaune clair à jaune vif, puis s'étalant largement en se fissurant et ne gardant sa couleur jaune qu'au centre, à marge nettement striée jusqu'à la limite du disque, cuticule très visqueuse, le champignon colleaux doigts
Lames: adnées à semi-libres, inégales, moyennement serrées, peu larges, blanches au début puis jaunâtres et vite ocres, brun-rouille à maturité, arête des lames blanchâtre givrée et frangée, fines
Pied: sans anneau, mince, fragile, creux, cylindrique mais légèrement bulbeux à la base, blanc en bas devenant jaunâtre au sommet, entièrement ponctué de fins flocons blanchâtres
Chair: très mince, rendant le chapeau transparent, fragile, presque membraneuse
Odeur: faible, neutre
Saveur: neutre
Habitat: juin-octobre, sols riches en humus, paille pourrissante, herbes coupées, crottin et compost dans les prés, les pelouses et en bordure des chemins
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: comestible (Comestible)

Remarque: Autrefois classé dans la famille des plutéacées, ce champignon éphémère ne vit à peine que 24 heures. Sa chair fine et fragile est comestible mais très peu consistante

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Sur fumier > Chapeau couleur vive, pied moyen > Bolbitius

Télécharger la fiche en PDF
  • bolbitius_vitellinus_10
  • bolbitius_vitellinus_11