Inocybe maculé

Publié dans Inocybe

Inocybe maculé

Inocybe maculata

Chapeau: 2-7cm, conique, conique-convexe à campanulé puis convexe à étalé, mamelonné, avec fibrilles vélaires blanchâtres à grisâtres au début, plus distinctement sur le mamelon, puis distinctement rimeux, uniformément brun foncé, souvent orné de fibrilles blanchâtres au disque
Lames: adnexées à étroitement adnées, non à modérément larges, jusqu'à 3-7 mm, ventrues, avec lamellules, modérément serrées, pâles, gris jaunâtre à brun grisâtre pâle au début, puis ambre rougeâtre, à arêtes (sub)floconneuses, blanches
Pied: sans anneau, sans cortine, pied subégal à légèrement élargi vers la base, subbulbeux-marginé, abruptement arrondi ou aplati à la base à la coupe, plein, pruineux vers l'apex, finement floconneux-ponctué à finement fibrilleux vers la base, glabrescent, satiné, striolé longitudinalement, blanc à pâle au début, puis lavé de jaunâtre et brun sur la partie inférieure, brunissant entièrement au froissement et avec l'âge
Chair: ferme, blanchâtre à chamois rosâtre au début, brune avec l'âge, surtout vers la base, immuable
Odeur: légèrement spermatique
Saveur: légèrement spermatique
Habitat: août-novembre, sol argileux, sablonneux ou moussu des forêts de conifères et de feuillus ou mixtes, solitaire ou grégaire
Confusion: Collybie à lames larges, Collybie à larges feuillets (Megacollybia platyphylla) - pour les petits exemplaires -, Inocybe fastigié (Inocybe fastigiata)

Consommabilité: toxique (Toxique)

Remarque: se distingue des autres Inocybes par son chapeau brun foncé, au disque souvent orné de fibrilles blanchâtres et son pied bulbeux-marginé

Toxicité: syndrôme: muscarinien (= sudorien) (poison: Muscarine); symptômes: Latence: 3-4 heures puis bradycardie (baisse de la fréquence cardiaque), une hypotension, un rétrécissement de la pupille, des hypersécrétions généralisées (salive, transpiration, etc.) et des diarrhées.; remarques: Ce syndrome est généralement non mortel. Les espèces qui produisent ce syndrome sont: Inocybe geophylla (Inocybe à lames terreuses), Inocybe patouillardii (Inocybe de Patouillard), les petits clitocybe blancs (Clitocybe cerussata, C. rivulosa, C. dealbata), Omphalotus illudens, Mycena pura (Mycène pur) et Mycena rosea (Mycène rosé, provoque aussi des hallucinations). Amanita muscaria ne provoque pas ce syndrome car elle contient peu de muscarine. Celle-ci provoque le syndrome panthérinien. Le traitement se fait par une injection de sulfate d'atropine.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau campanulé, pâle ou brun, lamelles grises > Inocybe

Télécharger la fiche en PDF
  • inocybe_maculata_10