Hébélome croute de pain, Hébélome échaudé

Publié dans Hebeloma

Hébélome croute de pain, Hébélome échaudé

Hebeloma crustuliniforme

Chapeau: 3-8cm, conique à campanulé puis convexe à étalé, parfois obtusément mamelonné, viscidule, lisse, beige à crème ochracé, à marge longtemps incurvée, unie, centre plus foncé que le bord
Lames: adnées à sinuées, larges, d'abord pleureuses, très serrées, blanchâtres puis brunes, exsudant des gouttelettes laiteuses opalescentes au frais et à l'humidité, tachetées de brun-rouge au sec, à arêtes floconneuses
Pied: sans anneau, cortine très fugace, peu ou pas présente à l'état adulte, pied égal, parfois élargi-clavé vers la base à subbulbeux, cassant, farci puis creux, entièrement furfuracé à finement fibrilleux blanc sur fond blanchâtre, fragile, souvent courbé
Chair: épaisse, blanchâtre à crème
Odeur: forte de radis
Saveur: amère, astringente
Habitat: septembre-novembre, zones humides des bois de feuillus et conifères, parc, tilleuls, peupliers, très commun, en groupes de plusieurs individus, mycorrhizien
Confusion: Hébélome brûlant, Hébélome couleur de moutarde (hebeloma sinapizans)

Consommabilité: toxique (Toxique)

Remarque: Espèce typique à lames pleureuses. En séchant les gouttes laissent des points bruns.
Sa consommation provoque de sérieuses gastro-entérites

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau non capanulé ou lamelles non grises > Lamelles brun clair, chapeau beige clair à brun ocre > Pied fibrilleux (cortiné) ou radicant > Pied moyen à épais > Hebeloma

Télécharger la fiche en PDF