Cortinaire bleu violet

Publié dans Phlegmacium

Cortinaire bleu violet

Cortinarius cumatilis

Chapeau: 5-12cm, lilas bleuâtre à brun violacé parfois taché de jaunâtre, hémisphérique à convexe, puis étalé à marge longtemps enroulée, parfois retroussée à la fin et revêtement visqueux puis luisant au sec, fibrilleux au bord
Lames: serrées, étroites, adnées, un peu décurrentes par une dent, gris-jaunâtre puis gris-ochracé
Pied: sans anneau, droit ou courbé, ventru à bulbeux, blanchâtre mais souvent lavé de bleu violacé, jaunissant aux endroits meurtris. Cortine blanche ou lilacine, abondante et persistante
Chair: blanche mais parfois nuancée de gris bleuâtre dans le stipe, ferme
Odeur: faiblement épicée
Saveur: douce
Habitat: août-octobre, sol riche dans les bois de conifères, bordure de pâture proche d'épicéas, rare
Confusion: Cortinaire remarquable, Cortinaire de Berkeley (Cortinarius praestans, Cortinarius Berkeleyi) - guirlandes violacées sur le stipe, mais sa marge n'est pas cannelée comme praestans -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: se signale par sa magnifique couleur bleue

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau non capanulé ou lamelles non grises > Lamelles rouillé ferrugineux à maturité, cortine > Chapeau visqueux > Pied non visqueux > Pied bulbeux, sans marge, massif > Phlegmacium

Télécharger la fiche en PDF
  • cortinarius_cumatilis_10