Cortinaire remarquable, Cortinaire de Berkeley

Publié dans Phlegmacium

Cortinaire remarquable, Cortinaire de Berkeley

Cortinarius praestans, Cortinarius Berkeleyi

Chapeau: 10-25cm, très globuleux, arrondi dans sa jeunesse puis convexe avec l'âge, visqueux par temps humide, cuticule brun-roux ou cuivré à reflets violacés ou pourpres, avec plaques ou verrues plates de couleur lilas sur une partie seulement. Marge enroulée et floconneuses dans sa jeunesse, puis étalée et striée, cannelée avec l'âge, cuticule filamenteuse
Lames: épaisses et larges et passent du lilas à l'ocre et au brun rouille pour terminer (due à la présence des spores)
Pied: sans anneau, cortine bien nette, surtout au début, filamenteuse, teintée de lilas ou blanche. Pied robuste, massif et bulbeux. En haut, blanc ou lilas avec débris écailleux ou membraneux vers le bas faisant un dessin de guirlandes colorées
Chair: ferme et compacte, blanche teintée de jaune sous la cuticule et de lilas dans le pied
Odeur: agréable, suave
Saveur: douce
Habitat: août-octobre, bois de feuillus mêlés (hêtres, chênes, frênes) et parfois sous conifères, en zone humide, rare, en groupe
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: Ce gros champignon imposant est le seul cortinaire qui ait une véritable valeur culinaire

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau non capanulé ou lamelles non grises > Lamelles rouillé ferrugineux à maturité, cortine > Chapeau visqueux > Pied non visqueux > Pied bulbeux, sans marge, massif > Phlegmacium

Télécharger la fiche en PDF