Entolome nitreux

Publié dans Entoloma

Entolome nitreux

Entoloma rhodopolium f. nidorosum
Synonymes: Entoloma rhodopolium var. nidorosum, Rhodophyllus nidorosus, Entoloma nidorosum, Agaricus nidorosus

Chapeau: 3-7cm, convexe puis s'aplatissant avec légère dépression, à marge d'abord enroulée puis s'étalant et devenant onduleuse et striée, hygrophane, de couleur gris-beige à gris-brun ochracé ou plus clair selon le degré hygrométrique
Lames: adnées ou échancrées/décurrentes, fines et larges, de couleur blanchâtre devenant rose à rose brunâtre
Pied: sans anneau, cylindrique, fragile, fibrilleux, de couleur blanchâtre à gris-beige pâle ou foncé
Chair: mince et blanchâtre
Odeur: nitreuse (salpêtre) à chlorée ou vaguement ammoniacée
Saveur: douce, désagréable
Habitat: septembre-novembre, principalement en bois de feuillus, appréciant la présence des hêtres, mais aussi en bois mixtes, plutôt rare dans certaines régions, se développe isolément ou en petits groupes de quelques individus
Confusion: Entolome gris et rose (Entoloma rhodopolium) - odeur -

Consommabilité: toxique(Toxique)

Recommandation officielle: toxique

Remarque: odeur typique qui évite tout confusion

Toxicité: Quoique les auteurs ne sont pas unanimes sur sa toxicité. De toute Façon, son goût et son odeur n'incient pas à la consommation. - syndrôme: gastro-intestinal (= résinoïdien) (poison: Chitine, tréhalose, mannitol, etc.); symptômes: Latence: 3-6 heures, puis nausées, des vomissements, des douleurs gastriques et des diarrhées.; remarques: Ce syndrome provoque essentiellement des nausées, des vomissements, des douleurs gastriques et des diarrhées. Ce syndrome peut être provoqué par une multitude d'espèces de champignons et par diverses causes. Les champignons comestibles mangés en trop grandes quantité peuvent provoquer ce syndrome car les champignons contiennent des molécules peu digestes (chitine) et/ou uniques aux champignons (tréhalose, mannitol). Les personnes ayant un déficit en tréhalase (enzyme qui dégrade le tréhalose) peuvent avoir des diarrhées. Certaines espèces, dans certains cas, peuvent être toxiques: Armillaria sp., Lepista sp., Agaricus xanthoderma (Agaric jaunissant)

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée rose > Aspect de Tricholoma, Mycena ou Omphalina > Lamelles décurrentes ou échancrées > Lamelles échancrées > Pied blanchâtre > Entoloma

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Agaricales > Entolomataceae > Entoloma > Entoloma rhodopolium

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • entoloma_nidorosum_010
  • entoloma_nidorosum_011
  • entoloma_nidorosum_012
  • entoloma_nidorosum_015
  • entoloma_nidorosum_016
  • entoloma_nidorosum_017
  • entoloma_nidorosum_018
  • entoloma_nidorosum_019
  • entoloma_nidorosum_020
  • entoloma_nidorosum_021
  • entoloma_nidorosum_022
  • entoloma_nidorosum_023
  • entoloma_nidorosum_024
  • entoloma_nidorosum_025