Spongiporus

Famille: Coriolaceae
Genre: Spongiporus
Chapeau: en console ou coussinet, mou, juteux
Lames: un peu décurrent, pores fins (généralement 2-5 mm)
Pied: inexistant
Remarque: saprophyte sur le bois, provoque une pourriture blanche

Exporter en PDF le genre Spongiporus

Polypore amer, Leptopore blanchâtre, Polypore styptique

Polypore amer, Leptopore blanchâtre, Polypore styptique

Postia stiptica, Spongiporus stipticus, Oligoporus stipticus

Chapeau: 3-10cm sur 2-3cm, semi-circulaire, en console, parfois concrescent ou imbriqué, surface du chapeau blanc-pur puis crème, glabre, noduleux, marge fine, aiguë, droite à légèrement ondulée, concolore puis crème
Lames: pores 10 mm, non stratifiés, blanc-pur puis blanchâtres, pores très fins, circulaires à anguleux, allongés à un peu labyrinthiques, concolores, laissant s'écouler des gouttes amères chez les jeunes sujets
Pied: sans anneau, sans pied, en console
Chair: blanche, spongieuse, charnue, aqueuse
Odeur: forte, difficile à décrire, peu agréable
Saveur: très amer, astringent
Habitat: juin-décembre, saprotrophe, sur bois mort de conifères, parfois de feuillus, agent de carie brune cubique
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: se détermine assez facilement par sa couleur unie, sa marge aiguë et surtout grâce à sa chair juteuse, légèrement acide puis, très vite, fortement amère et astringente : styptique

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied latéral ou nul > Chair épaisse > Sans tache de goudron > Chair juteuse > Spongiporus

Télécharger la fiche en PDF
  • spongiporus_stipticus_010
  • spongiporus_stipticus_011

Polypore souris

Polypore souris

Spongiporus tephroleucus, Postia tephroleuca

Chapeau: 40-100mm, atteignant 40 mm d'épaisseur au point d'attachefructification tubériforme au début, puis en forme de console, largement fixée au substrat, surface piléique convexe ou aplanie, finement feutrée à lisse, un peu sinueuse, d'abord blanchâtre, puis gris-brunâtre, marge obtuse plus ou moins aiguë avec l'âge, gris-blanchâtre à corne, jaunissant un peu en séchant
Lames: sans lame, tubes blanchâtres, ne variant pas de teinte à la pression
Pied: sans anneau, sans pied, en console
Chair: blanche, immuable, dure
Odeur: neutre
Saveur: neutre, douce
Habitat: juillet-novembre, sur bois mort de feuillus, principalement hêtre et bouleau, assez fréquent localement
Confusion: Amadouvier des pins, Polypore marginé (Fomitopsis pinicola, Polyporus marginatus, Ungulina marginata) - dans sa forme jeune, l'Amadouvier des pins est blanc, mais pousse sur les résineux -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: parfois saveur amère

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chaire dure ou pied non central (Polypores) > Sur bois > Chapeaux simples > Ne dépassant pas le support de plus de 15 cm > Pied latéral ou nul > Chair épaisse > Sans tache de goudron > Chair juteuse > Spongiporus

Télécharger la fiche en PDF
  • spongiporus_tephroleucus_010
  • spongiporus_tephroleucus_011
  • spongiporus_tephroleucus_012
  • spongiporus_tephroleucus_013
  • spongiporus_tephroleucus_014
  • spongiporus_tephroleucus_015