Leccinum

Famille: Boletaceae
Genre: Leccinum
Chapeau: sec, mat à velouté, tout au plus un peu collant avec l'âge
Lames: tubes facilement séparables, ventrus sur les vieux exemplaires
Pied: généralement assez mince, réticulé
Remarque: mycorrhizien

Exporter en PDF le genre Leccinum

Bolet blanc-de-neige

Bolet blanc-de-neige

Leccinum holopus
Synonymes: Leccinum holopus var. nucatum, Leccinum nucatum, Krombholziella holopus, Trachypus holopus, Krombholzia holopoda, Krombholzia holopus, Trachypus scaber f. holopus, Boletus holopus

Chapeau: 4-10cm, convexe-aigu à convexe puis largement convexe à subétalé, souvent visqueux avec l'âge ou à l'humidité, glabre ou presque, blanchâtre ou brunâtre, devenant souvent verdâtre avec l'âge
Lames: tubes, blanchâtre, brunissant à maturité, parfois ornée de minuscules taches bleu-vert, brunissant au froissement, tubes concolores à la face poroïde, 1-2.5 cm de longueur
Pied: sans anneau, égal à légèrement élargi vers la base, plein, sec, blanchâtre, orné de fines rugosités devenant brun-noir avec l'âge
Chair: blanche, rougissant lentement à la coupe, surtout à l'apex du pied, parfois aussi grisonnante
Odeur: indistincte
Saveur: indistincte
Habitat: juillet-octobre, sur sol sous bouleaux, en milieux humides, souvent parmi la mousse, fréquent aux abords des lacs en régions montagneuses
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: comestible(Comestible)

Recommandation officielle: comestible

Conservation: Congélation - Conserve de saumure - Séchage - Poudre

Remarque: caractérisé par sa stature très élancée et sa coloration blanchâtre

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chair tendre et pied central (Bolets) > Chapeau non écailleux > Pores non roses > Chapeau non visqueux > Pied long et couvert de petites écailles > Leccinum

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Boletales > Boletaceae > Leccinum > Leccinum holopus

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • leccinum_holopus_010

Bolet orangé

Bolet orangé

Leccinum aurantiacum
Synonymes: Leccinum populinum, Leccinum leucopodium, Boletus salicola, Krombholziella salicola, Leccinum salicicola, Leccinum salicola, Boletus versipellis var. aurantiacus, Trachypus aurantiacus, Krombholziella aurantiaca, Krombholzia aurantiaca, Boletus scaber var. aurantiacus, Leccinum aurantiacum var. leucopodium, Boletus aurantius var. leucopodius, Boletus leucopodius, Boletus aurantiacus

Chapeau: 8-15cm, charnu, d'abord hémisphérique puis convexe, à surface irrégulière, à marge très peu enroulée devenant lisse à faiblement excédente et parfois légèrement ondulée, à cuticule finement feutrée, de couleur vive allant de l'orangé ou roux orangé ou parfois plus foncé
Lames: néant: tubes longs, d'abord de couleur blanchâtre puis devenant grisâtre à brunâtre
Pied: sans anneau, d'abord généralement trapu voire obèse mais pouvant être également cylindrique, puis s'allongeant et devenant légèrement renflé à la base, rugueux, blanchâtre à blanc grisâtre parsemé de squamules de couleur blanche devenant ensuite brun-rougeâtre puis noirâtre, bleu verdâtre à la base
Chair: blanche, devenant rosée-violacée puis noirâtre à la coupe, surtout à la jonction du pied et du chapeau, molle dans le chapeau, verdissant avec l'âge
Odeur: agréable, fongique
Saveur: douce
Habitat: juillet-octobre, bois de trembles, plus rarement sous d'autres feuillus, le plus souvent sur les sols argileux et dans les dépressions plus humides, les coupe-feux en creux et les abords des fossés, le plus souvent caché dans les zones herbeuses lorsqu'il fait sec
Confusion: Bolet roux, Bolet roussissant (Leccinum versipelle) - Leccinum versipelle a un pied avec des verrues noires réparties uniformément alors que Leccinum rufum a des verrues oranges disposées en stries verticales -, Bolet rude (Leccinum scabrum), Cêpe des pins (Boletus pinophilus)

Consommabilité: bon(Bon comestible)

Recommandation officielle: bon

Conservation: Congélation: les vieux exemplaires ont tendence à devenir très mous, devient gluant si cuit - Séchage - Poudre

Remarque: plusieurs sous-espèces en fonction de leur habitat

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chair tendre et pied central (Bolets) > Chapeau non écailleux > Pores non roses > Chapeau non visqueux > Pied long et couvert de petites écailles > Leccinum

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Boletales > Boletaceae > Leccinum

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • leccinum_rufum_010
  • leccinum_rufum_014
  • leccinum_rufum_015
  • leccinum_rufum_020
  • leccinum_rufum_021
  • leccinum_rufum_022
  • leccinum_rufum_023
  • leccinum_rufum_024
  • leccinum_rufum_025
  • leccinum_rufum_026
  • leccinum_rufum_027
  • leccinum_rufum_028
  • leccinum_rufum_029
  • leccinum_rufum_031
  • leccinum_rufum_032
  • leccinum_rufum_033
  • leccinum_rufum_034
  • leccinum_rufum_19

Bolet rude

Bolet rude

Leccinum scabrum
Synonymes: Leccinum scabrum var. roseofractum, Leccinum scabrum var. avellaneum, Boletus roseofractus, Leccinum rigidipes, Krombholziella avellanea, Krombholziella roseofracta, Leccinum avellaneum, Boletus avellaneus, Leccinum subcinnamomeum, Leccinum roseofractum, Trachypus scaber, Krombholziella scabra, Ceriomyces scaber, Gyroporus scaber, Krombholzia scabra, Boletus scaber

Chapeau: 4-15cm, d'abord hémisphérique, globuleux et épais, puis vite étalé, non cabossé. Marge épaisse, non débordante et laissant vite apparaître les tubes, régulière, lisse, entière, concolore. Cuticule séparable sur vieux sujets, adnée quand jeunes. Sa surface est humide, au début, finement pruineuse sans être franchement veloutée, grasse à l'humidité, parfois fendillée au sec, aux couleurs assez variables : du brun clair jaunâtre au brun-fauve, brun-rougeâtre ou brun-noir. Elle se gerce et se fissure très tôt, et dispose de vagues dépressions très caractéristiques ressemblant à des empreintes de doigt sur le pourtour
Lames: néant. Les tubes sont fins, longs, blanchâtres puis grisonnants en vieillissant, à extrémités jaunâtres
Pied: long et élancé, presque fibreux, plutôt tenace, en général épaissi de haut en bas, orné de granulations d'abord grises puis marron foncé assez en relief sur un fond rugueux et pâle, simili-structurées
Chair: ferme au début et devient assez tôt molle, blanche au début parfois jaunie sous les tubes mais elle vire au rosé après la coupe et noircit même chez espèces assez voisines
Odeur: faible ou légèrement acidulée
Saveur: douce
Habitat: juillet-octobre, dans les bois clairs, pinèdes humides, en mélange avec des bouleaux mais aussi d'autres feuillus, se développant souvent aussi parmi les feuilles de lierre rampant lorsqu'il fait sec
Confusion: Cêpe des pins (Boletus pinophilus) - également Bolet des peupliers, rare en Suisse romande -

Consommabilité: comestible(Comestible)

Recommandation officielle: comestible

Conservation: Séchage: les vieux exemplaires ont tendence à devenir très mous - Poudre

Remarque: généralement trop mou, insipide et souvent gluant.

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chair tendre et pied central (Bolets) > Chapeau non écailleux > Pores non roses > Chapeau non visqueux > Pied long et couvert de petites écailles > Leccinum

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Boletales > Boletaceae > Leccinum > Leccinum scabrum

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • leccinum_scabrum_010
  • leccinum_scabrum_011
  • leccinum_scabrum_012
  • leccinum_scabrum_013
  • leccinum_scabrum_014

Bolet roux, Bolet roussissant

Bolet roux, Bolet roussissant

Leccinum versipelle
Synonymes: Leccinum callitrichum, Leccinum cerinum, Leccinum percandidum, Leccinum rufescens, Krombholziella versipellis, Krombholziella roseotincta, Krombholziella rufescens, Boletus percandidus, Leccinum roseotinctum, Krombholzia aurantiaca f. rufescens, Krombholzia rufescens f. percandida, Leccinum testaceoscabrum, Trachypus rufescens, Krombholzia rufescens, Boletus rufescens, Boletus versipellis

Chapeau: 7-15cm, hémisphérique devenant convexe étalé, à marge excédente et parfois légèrement ondulée, à cuticule veloutée par temps sec et visqueuse à l'humidité, de couleur terne allant du jaune orangé à orange ou roux, parfois brun orangé
Lames: tubes fins, de couleur blanche devenant ensuite blanchâtre à crème puis ocre jaunâtre, et parfois plus foncés encore, en vieillissant
Pied: sans anneau, généralement moins massif que les autres bolets mais ferme et souvent plus épais à la base, couvert de petites mèches granuleuses grisâtres devenant noires, vert bleuâtre à la base
Chair: blanche virant au noirâtre en passant par le rosâtre puis rouge violacé, base du stipe souvent bleue verdâtre
Odeur: neutre
Saveur: douce
Habitat: septembre-novembre, plutôt montagnard associé par mycorhizes aux bouleaux (Betula) parmi les bruyères, en terrain léger et à tendance acide
Confusion: Bolet orangé (Leccinum aurantiacum) - Leccinum versipelle a un pied avec des verrues noires réparties uniformément alors que Leccinum rufum a des verrues oranges disposées en stries verticales -

Consommabilité: bon(Bon comestible)

Recommandation officielle: bon

Conservation: Séchage - Poudre

Remarque: Très proche du bolet orangé, il ne s'en différencie pratiquement que par la couleur des mèches ornant le pied et un chapeau généralement plus clair

Détermination: Carpophore > Tubes ou pores sous le chapeau > Chair tendre et pied central (Bolets) > Chapeau non écailleux > Pores non roses > Chapeau non visqueux > Pied long et couvert de petites écailles > Leccinum

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Boletales > Boletaceae > Leccinum

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • leccinum_versipelle_010
  • leccinum_versipelle_011
  • leccinum_versipelle_012
  • leccinum_versipelle_013
  • leccinum_versipelle_014
  • leccinum_versipelle_015
  • leccinum_versipelle_016