Collybia

Famille: Tricholomataceae
Genre: Collybia
Chapeau: taille moyenne, en partie hygrphane, cuticule sèche, convexe à plan, de blanc à brun roux, bord non strié
Lames: trame régulière, blanches à brunâtre, adhérentes à adnées, échancrées, généralement assez serrées, jamais décurrentes
Pied: épais à mince, cannelé, nu ou floconneux, pas de volve ni d'anneau, généralement creux
Remarque: saprophyte, voir également Microcollybia

Chair élastique, cartilagineuse. un caractère de ce genre est de pouvoir tordre le pied sur lui-même sans le briser.
Odeur parfois caractéristique, pas de voile.

Collybia acervata

Collybia acervata

Collybia acervata

Chapeau: 2-4cm, roux-brunâtre, brun-rosé foncé, sec est ocre pâle à cuir, convexe s'aplatissant rapidement pour devenir en entonnoir, à marge légèrement striée cuticule nue et lisse, hygrophane
Lames: brièvement adhérentes, serrées, blanchâtre à ivoire ou crème
Pied: sans anneau, cylindrique, long, fin, brun-rosé foncé, nu, brillant, souvent couvert de mycélium blanc vers la base
Chair: mince, un peu coriace
Odeur: nulle à faible, de chou en décomposition en vieillissant
Saveur: douce
Habitat: août-octobre, principalement en montage, débris ligneux ou bois pourrissant, principalement dans les bois de résineux, épicéa, sur racines, toujours en touffes importantes
Confusion: Collybie en touffe (Collybia confluens, Gymnopus confluens, Collybia acervata) - voir également Collybie à pied rouge -

Consommabilité: comestible (Comestible)

Remarque: comestible de moindre qualité

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau moins de 4 cm > Sans anneau > Pied grêle et tenace, resistant à la torsion > Pas sur cône de résineux > Pied souple à la pression des doigts > Collybia

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau plus de 4 cm > Pied cartilagineux > Pied pas noir ni velouté à la base > Pas de cordon mycélien à la base du pied ou chapeau sec > Collybia

Télécharger la fiche en PDF
  • collybia_acervata_02

Collybie à lames larges, Collybie à larges feuillets

Collybie à lames larges, Collybie à larges feuillets

Megacollybia platyphylla

Chapeau: 7-13 cm, convexe s'aplatissant rapidement, à marge fine, lisse et excédente puis se crevassant radialement (surtout par temps sec), mamelonné, à fibrilles radiales brunâtres sur un fond de couleur grisâtre pâle
Lames: adnées à échancrées, larges et espacées, de couleur blanche à blanchâtre puis se teintant de beige à brun clair à arêtes givrées
Pied: sans anneau, long et mince, fibrilleux et creux, de couleur blanchâtre devenant gris brunâtre à brunâtre par les stries longitudinales qui le recouvrent
Chair: mince, fibreuse, coriace, de couleur blanche
Odeur: faible de champignon humide
Saveur: faible, un peu amère
Habitat: mai-novembre, sur souches de chênes, autour des troncs d'arbres, sur les déchets de bois, principalement dans les bois de feuillus. Très commune.
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: assez coriace et amer, sans être toxique, ne vaut pas le détour.
Confusion éventuelle avec certains Inocybes, notamment l'Inocybe maculé (toxique) dont le chapeau se fend dans les mêmes circonstances. Ce Inocybe est rare en Suisse romande.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau moins de 4 cm > Sans anneau > Pied grêle et tenace, resistant à la torsion > Pas sur cône de résineux > Pied souple à la pression des doigts > Collybia

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau plus de 4 cm > Pied cartilagineux > Pied pas noir ni velouté à la base > Pas de cordon mycélien à la base du pied ou chapeau sec > Collybia

Télécharger la fiche en PDF
  • megacollybia_platyphylla_01
  • megacollybia_platyphylla_02
  • megacollybia_platyphylla_03
  • megacollybia_platyphylla_10
  • megacollybia_platyphylla_11
  • megacollybia_platyphylla_12
  • megacollybia_platyphylla_16
  • megacollybia_platyphylla_17
  • megacollybia_platyphylla_18
  • megacollybia_platyphylla_19
  • megacollybia_platyphylla_20
  • megacollybia_platyphylla_21
  • megacollybia_platyphylla_22
  • megacollybia_platyphylla_23
  • megacollybia_platyphylla_24
  • megacollybia_platyphylla_25
  • megacollybia_platyphylla_26
  • megacollybia_platyphylla_27
  • megacollybia_platyphylla_28
  • megacollybia_platyphylla_29
  • megacollybia_platyphylla_30
  • megacollybia_platyphylla_31

collybie beurrée var. asema

Collybie beurrée var. asema

collybia butyracea var. asema, Rhodocollybia butyracea

Chapeau: 5-9cm, convexe à marge incurvée puis s'aplatissant à marge lisse striée par transparence et se creusant parfois légèrement en coupe, cuticule très lisse, grasse au toucher, comme beurrée, pâlissant au sec en beige pâle par zones, à partir de la marge, marge fine, plus claire, légèrement striée, hygrophane de couleur crème grisâtre à beige brunâtre, s'éclaircissant vers la marge, à mamelon ochracé, de couleur générale pouvant aller jusqu'au blanchâtre lorsqu'il fait sec, parfois zoné de blanchâtre à crème entre le disque et la marge
Lames: échancrées et serrées, à arête crénelée, de couleur blanche puis devenant crème pâle
Pied: sans anneau, creux, cylindrique, en forme de massue quand il est court, ulbeux, plus étroit vers le sommet et s'épaississant vers la base (clavé), très finement fribillo-strié, de couleur généralement crème à crème grisâtre parfois plus foncé vers le sommet et/ou vers la base, cotonneux blanc dans la partie enterrée
Chair: élastique, blanchâtre à brun clair, peu épaisse, cartilagineuse dans le stipe
Odeur: faible, parfois de rance
Saveur: neutre
Habitat: juin-novembre, bois de feuillus mais aussi de conifères, appréciant la litière des feuilles et l'humus, saprophyte à tendances acidophiles, en troupes parfois de nombreux individus
Confusion: Collybie beurrée, Collybie butyracea (Collybia butyracea) - coloration différente -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: très fréquent selon les régions. Comestible mais médiocre, retirer le pied qui est coriace

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau moins de 4 cm > Sans anneau > Pied grêle et tenace, resistant à la torsion > Pas sur cône de résineux > Pied souple à la pression des doigts > Collybia

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau plus de 4 cm > Pied cartilagineux > Pied pas noir ni velouté à la base > Pas de cordon mycélien à la base du pied ou chapeau sec > Collybia

Télécharger la fiche en PDF
  • collybia_asema_10
  • collybia_asema_11
  • collybia_asema_12
  • collybia_asema_13
  • collybia_asema_14
  • collybia_asema_15
  • collybia_asema_16
  • collybia_asema_17
  • collybia_asema_18
  • collybia_asema_19

Collybie à pied en fuseau, Souchette

Collybie à pied en fuseau, Souchette

Collybia fusipes, Gymnopus fusipes

Chapeau: 3-10cm, charnu, globuleux jeune puis s'étalant ensuite tout en gardant un mamelon plus ou moins net, hémisphérique puis convexe souvent bosselé, de couleur roussâtre à marron-roux s'éclaircissant avec l'âge, à marge lisse devenant ondulée, cuticule adnée, lisse et nue, brillante, sèche, fauve à brun-roux plus ou moins soutenu, ponctuée de taches rouilles dans l'âge, marge entière, concolore ou plus foncée lorsque le chapeau hygrophane est gorgé d'eau, lobée, souvent échancrée dans la vétusté
Lames: épaisses, onduleuses et espacées, blanchâtres puis roussissant, se fendillant lorsqu'il fait sec, arête mince, concolore au reste des lames
Pied: sans anneau, plus ou moins tordu, inégales, arrondies sur le pied, souvent sinueuses, très irrégulier dans l'épaisseur, aplati ou ventru, fortement sillonné, coriace et élastique, de couleur jaune orangé au sommet, devenant roussâtre à marron vers la base se terminant en fuseau
Chair: peu épaisse, assez tendre jeune, vite souple-ferme presque coriace surtout dans le pied, blanchâtre dans le chapeau, plus foncée dans le pied
Odeur: fongique, parfois rance sur vieux sujets
Saveur: douce
Habitat: juillet-novembre, au pied des souches et des troncs vivants dans les bois de feuillus, appréciant particulièrement les chênes, les châtaigniers et les hêtres mais aussi moins fréquemment dans les bois mixtes, restant en place pendant plusieurs semaines, en touffes denses
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: De bon comestible à immangeable suivant les auteurs, attention aux vieux sujets.
Considéré comme comestible jeune, devient toxique lorsque âgé à cause des ptomaïnes (alcaloïde toxique produit par la putréfaction des tissus fongiques), essentiellement des troubles gastriques.
Le pied, trop coriace, est de toute façon à rejeter.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau moins de 4 cm > Sans anneau > Pied grêle et tenace, resistant à la torsion > Pas sur cône de résineux > Pied souple à la pression des doigts > Collybia

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau plus de 4 cm > Pied cartilagineux > Pied pas noir ni velouté à la base > Pas de cordon mycélien à la base du pied ou chapeau sec > Collybia

Télécharger la fiche en PDF
  • collybia_fusipes_10
  • collybia_fusipes_11
  • collybia_fusipes_12
  • collybia_fusipes_13
  • collybia_fusipes_14
  • collybia_fusipes_15

Collybie beurrée, Collybie butyracea

Collybie beurrée, Collybie butyracea

Collybia butyracea

Chapeau: 5-10cm, convexe à marge incurvée puis s'aplatissant à marge lisse striée par transparence et se creusant parfois légèrement en coupe, viscidule au frais et à l'humidité, gras au toucher, glabre, lisse, plus ou moins cireux, hygrophane, de couleur brune à tendance roussâtre ou brun grisâtre selon le biotope, s'éclaircissant vers la marge, à mamelon plus foncé, de couleur générale plus claire et parfois zonée lorsqu'il fait sec
Lames: adnexées à sublibres, minces, modérément larges, jusqu'à 7 mm, serrées à très serrées, blanches, puis teintées légèrement de rosâtre avec l'âge, à arêtes droites à inégales ou ondulées au début, rarement pubescentes, érodées ou laciniées avec l'âge
Pied: sans anneau, clavé vers la base, parfois comprimé à la base, fibreux à cassant, sec, farci puis creux et spongieux, humide à l'humidité, distinctement strié à sillonné, parfois fibrilleux blanchâtre à la base, très finement fribillo-strié, entièrement chamois à chamois rosâtre ou pâle vers l'apex et concolore au chapeau vers la base au début, brun cannelle avec l'âge, blanchâtre à la base sous le niveau de substrat
Chair: blanche à gris aqueux pâle, blanche dans le pied
Odeur: légère, de rance
Saveur: neutre, douce
Habitat: juin-novembre, bois et litière de feuillus mais aussi de conifères, appréciant la litière des feuilles et l'humus
Confusion: Collybie beurrée var. asema (collybia butyracea var. asema, Rhodocollybia butyracea) - coloration différente -

Consommabilité: comestible (Comestible)

Remarque: e champignon très courant est considéré comme non comestible. Au toucher, il donne l'impression d'être gras, comme du lard, d'où son nom

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau moins de 4 cm > Sans anneau > Pied grêle et tenace, resistant à la torsion > Pas sur cône de résineux > Pied souple à la pression des doigts > Collybia

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau plus de 4 cm > Pied cartilagineux > Pied pas noir ni velouté à la base > Pas de cordon mycélien à la base du pied ou chapeau sec > Collybia

Télécharger la fiche en PDF
  • collybia_butyracea_10
  • collybia_butyracea_11
  • collybia_butyracea_12
  • collybia_butyracea_13
  • collybia_butyracea_14
  • collybia_butyracea_15
  • collybia_butyracea_16
  • collybia_butyracea_17
  • collybia_butyracea_18
  • collybia_butyracea_19
  • collybia_butyracea_20