Tricholoma

TricholomaVoir Tricholoma en 3D (le chargement peut prendre un peu de temps et nécessite un navigateur supportant HTML5 et OpenGL)Famille: Tricholomataceae
Genre: Tricholoma
Chapeau: sec ou poisseux, nu à écailleux, gras au toucher ou visqueux, uni ou vergeté, chapeau non séparable, robuste à bord flexueux, onduleux, pouvant se déchirer, conique, plus ou moins obtus, généralement situé dans le brun, roux ou gris, parfois blanc, jaune ou vert.
Lames: adnées, typiquement arrondies sur le pied, trame régulière, inégales, sinuées, échancrées, parfois séparables par grattage, blanches, grisâtres, crème ou jaunes.
Pied: épais, anneau ou armille absent, rare (une seule exception) ou réduit à une zone annulaire plus ou moins nette, parfois avec cortine, cylindrique, blanc ou concolore au chapeau, nu, fibrilleux ou squamuleux.
Remarque: mycorrhizien, forestier, parfois lignicole, pousse sur l'humus des forêts, de bons comestibles, mais aussi plusieurs espèces toxiques

Chair filamenteuse, voile partiel parfois présent. Blanche, pâle ou jaune, immuable. Sous feuillus ou conifères, souvent tardifs.
Odeur particulière de savon, fruitée ou de gaz d'éclairage, saveur variant de douce à acre ou amère.
Du grec trix (cheveu) et loma (bord), à marge poilue.

Tricholome à base rougissante

Tricholome à base rougissante

Tricholoma basirubens

Chapeau: 4-12cm, sombre au centre, plus clair à la marge, parsemé de squamules noires disposées concentriquement, parfois lisse, brun grisâtre à noirâtre. Se fendille avec l'âge
Lames: blanches puis rosissant à partir de l'arête, parfois tardivement
Pied: sans anneau, blanc, fibrilleux, à mycélium jaunâtre et taches basales bleutées, à rougissement basal vif, dedans comme dehors, se colore de rouge vif dans sa base quelques minutes après la cueillette
Chair: ferme, assez mince, blanchâtre, vire au rouge vif dans la base du pied à la coupe
Odeur: farineuse, agréable, parfois un peu fruitée ou jasminée, un peu aromatique
Saveur: douce, farineuse
Habitat: septembre-novembre, hêtraies, plutôt thermophile, sur sol calcaire. Rare, mais peut être fréquent localement
Confusion: Tricholome à marge rougissante (Tricholoma basirubens var. orirubens) - sosie à marge rougissante et mycélium jaune -, Tricholome tigré (Tricholoma pardinum, Tricholoma tigrinum) - qui a le pied plus massif. Toxique -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: certains auteurs le signalent comme insignifiant pour la gastronomie, d'autres le qualifient de bon

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau plus de 4 cm > Pied ferme, cylindrique > Sur terre > Pied robuste ou sujets en touffes > Champignon non blanchâtre > Pied sans bulbe marginé > Tricholoma

Télécharger la fiche en PDF
  • tricholoma_basirubens_02
  • tricholoma_basirubens_03
  • tricholoma_basirubens_04
  • tricholoma_basirubens_05
  • tricholoma_basirubens_06
  • tricholoma_basirubens_07
  • tricholoma_basirubens_08
  • tricholoma_basirubens_10
  • tricholoma_basirubens_11
  • tricholoma_basirubens_19
  • tricholoma_basirubens_20
  • tricholoma_basirubens_22
  • tricholoma_basirubens_23
  • tricholoma_basirubens_24
  • tricholoma_basirubens_25
  • tricholoma_basirubens_26
  • tricholoma_basirubens_27
  • tricholoma_basirubens_28
  • tricholoma_basirubens_29
  • tricholoma_basirubens_30
  • tricholoma_basirubens_31

Tricholome à marge rougissante

Tricholome à marge rougissante

Tricholoma basirubens var. orirubens

Chapeau: 7-10cm, gris foncé ou gris-marron, écailles noirâtres plus foncées. Le bord peut être droit ou ondulé. Conique, possède une petite bosse en son centre qui disparaît souvent avec l'âge, bien qu'elle puisse rester ou être remplacée par une petite dépression
Lames: grises et épaisses, peuvent être émarginées ou adnées, très espacées, deviennent rouges quand elles sont écrasées
Pied: sans anneau, blanc ou gris pâle, base teintée de bleu
Chair: ferme, assez mince, blanchâtre, pâle
Odeur: farine
Saveur: farine, douce
Habitat: septembre-novembre, forêts d'arbres à feuilles caduques ou les forêts de conifères, sur sol calcaire, seul ou en groupe
Confusion: Tricholome à base rougissante (Tricholoma basirubens), Tricholome tigré (Tricholoma pardinum, Tricholoma tigrinum) - quoique le pied est plus massif -

Consommabilité: comestible (Comestible)

Remarque: c'est l'une des meilleures espèces de tous les tricholomes du point de vue culinaire (il a un goût légèrement sucré).
mycélium jaunâtre

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau plus de 4 cm > Pied ferme, cylindrique > Sur terre > Pied robuste ou sujets en touffes > Champignon non blanchâtre > Pied sans bulbe marginé > Tricholoma

Télécharger la fiche en PDF
  • tricholoma_basirubens-orirubens_10
  • tricholoma_basirubens-orirubens_11
  • tricholoma_basirubens-orirubens_13
  • tricholoma_basirubens-orirubens_14
  • tricholoma_basirubens-orirubens_15
  • tricholoma_basirubens-orirubens_16

Tricholome à odeur de savon

Tricholome à odeur de savon

Tricholoma saponaceum

Chapeau: 7-15cm, convexe ou vaguement et largement mamelonné, généralement glabre mais parfois couvert de fines écailles ou paraissant radialement fibrilleux, de couleur gris-brun pâle à gris verdâtre, parfois teinté de jaunâtre, s'éclaircissant vers une marge unie, les formes foncées de ce tricholome ont toujours la marge plus claire
Lames: adnées à échancrées, moyennement espacées, à lamelles et lamellules intercalées, blanches à crèmes, jaunâtres à reflets glauques
Pied: sans anneau, trapu, robuste, cylindrique à ventru, s'évasant vers la base ou fusiforme et radicant, concolore aux couleurs du chapeau, finement ponctué d'écailles dans la var. squamuleuse, parfois lavé de rose orangé à la base
Chair: épaisse, ferme, blanche, rosissant parfois légèrement et très lentement à la coupe surtout à la base du pied
Odeur: peu agréable, de savon liquide, de lessive, de farine rance…, parfois forte mais le plus souvent peu évidente
Saveur: légère amertume
Habitat: août-novembre, bois de feuillus et de conifères, en plaine comme en altitude, appréciant notamment la couverture des chênes, fréquent
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: très variable de forme et de couleur, inmangeable.
Confusion impossible si l'on considère son odeur de savon.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau plus de 4 cm > Pied ferme, cylindrique > Sur terre > Pied robuste ou sujets en touffes > Champignon non blanchâtre > Pied sans bulbe marginé > Tricholoma

Télécharger la fiche en PDF
  • tricholoma_saponaceum_01
  • tricholoma_saponaceum_10
  • tricholoma_saponaceum_12
  • tricholoma_saponaceum_13
  • tricholoma_saponaceum_14
  • tricholoma_saponaceum_15
  • tricholoma_saponaceum_17
  • tricholoma_saponaceum_18
  • tricholoma_saponaceum_19
  • tricholoma_saponaceum_2
  • tricholoma_saponaceum_20
  • tricholoma_saponaceum_22
  • tricholoma_saponaceum_23
  • tricholoma_saponaceum_24
  • tricholoma_saponaceum_25
  • tricholoma_saponaceum_26
  • tricholoma_saponaceum_27
  • tricholoma_saponaceum_28
  • tricholoma_saponaceum_29
  • tricholoma_saponaceum_30
  • tricholoma_saponaceum_31
  • tricholoma_saponaceum_32

Tricholome à odeur d'iris

Tricholome à odeur d'iris

Lepista irina, Tricholoma irinum, Rhodopaxillus irinus

Chapeau: 5-13cm, obtus et arrondi au disque ou convexe au début, puis étalé ou presque, parfois mamelonné, viscidule, vite sec, lisse, à cuticule légèrement détachable, blanchâtre au début, vite crème rosé, chamois pâle ou sombre, avec taches aqueuses souvent noisette sombre, blanchâtre au sec, à marge enroulée et cotonneuse au début, puis droite, parfois lobée ou ondulée, parfois sillonnée par la pression des lames
Lames: largement adnées, sinuées à subdécurrentes, étroites à modérément larges, 4-7 mm, facilement détachables, très serrées, blanchâtres au début, vite crème rosâtre, noisette, chamois vineux, jaunâtre pâle à brun jaunâtre-grisâtre
Pied: sans anneau, égal à clavé vers la base, parfois bulbeuxlarge, robuste, plein, fibrilleux à ruguleux, puis strié longitudinalement, parfois écailleux par la cuticule déchirée, blanchâtre à crème jaunâtre, parfois taché de brunâtre, noisette sordide à brun jaunâtre-grisâtre, avec mycélium basal copieux, relié au substrat
Chair: épaisse, molle, blanchâtre, rosâtre à brun jaunâtre pâle
Odeur: aromatique, agréable, légèrement parfumée, florale, d'iris
Saveur: douce
Habitat: août-octobre, forêts de feuillus ou de conifères, parfois aussi en milieux ouverts, sur sol herbeux, en groupe de plusieurs individus, assez commun par endroit
Confusion: Entolome livide (Entoloma lividum, Entoloma sinuatum, Rhodophyllus sinuatus, Agaricus lividus), Tricholome sordide, lépiste sordide (Lepista sordida)

Consommabilité: comestible (Comestible)

Remarque: cause d'empoisonnements presque à chaque année, car il se confond avec des entolomes vénéneux

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles décurrentes > Sans anneau > Pied robuste et cylindrique, chapeau gris > Lepista

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau plus de 4 cm > Pied ferme, cylindrique > Sur terre > Pied robuste ou sujets en touffes > Champignon non blanchâtre > Pied violacé > Lepista

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée rose > Aspect de Tricholoma, Mycena ou Omphalina > Lamelles décurrentes ou échancrées > Lamelles échancrées > Pied violacé > Lepista

Télécharger la fiche en PDF

Tricholome brun et blanc, Tricholome brûlé

Tricholome brun et blanc, Tricholome brûlé

Tricholoma albobrunneum, Tricholoma ustale

Chapeau: 3-10cm, conique, campanulé à convexe, visqueux, brun-rouge orangé à brun marron, noircissant souvent au froissement, à marge enroulée au début, puis droite, ondulée à lobée avec l'âge
Lames: adnées à émarginées, subespacées, blanchâtres au début, puis jaunâtres et se tachant de brun-rouge
Pied: sans anneau, égal, légèrement élargi vers la base, brun foncé, noircissant souvent au froissement, sans zone blanche distincte dans le haut du pied
Chair: blanche, devenant brune au froissement ou à la coupe, surtout à la base du pied
Odeur: neutre, de farine ou de vernis
Saveur: douce
Habitat: juillet-octobre, bois de feuillus (appréciant la couverture des hêtres, des chênes et des charmes) surtout sur les sols humides de préférence calcaires
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: toxique (Toxique)

Remarque: légèrement toxique, peut provoquer des troubles gastro-intestinaux

Toxicité: syndrôme: gastro-intestinal (= résinoïdien) (poison: Chitine, tréhalose, mannitol, etc.); symptômes: Latence: 3-6 heures, puis nausées, des vomissements, des douleurs gastriques et des diarrhées.; remarques: Ce syndrome provoque essentiellement des nausées, des vomissements, des douleurs gastriques et des diarrhées. Ce syndrome peut être provoqué par une multitude d'espèces de champignons et par diverses causes. Les champignons comestibles mangés en trop grandes quantité peuvent provoquer ce syndrome car les champignons contiennent des molécules peu digestes (chitine) et/ou uniques aux champignons (tréhalose, mannitol). Les personnes ayant un déficit en tréhalase (enzyme qui dégrade le tréhalose) peuvent avoir des diarrhées. Certaines espèces, dans certains cas, peuvent être toxiques: Armillaria sp., Lepista sp., Agaricus xanthoderma (Agaric jaunissant)

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied central > Lamelles minces ou à consistance non cireuse > Lamelles non libres > Lamelles adnées ou échancrées > Chapeau plus de 4 cm > Pied ferme, cylindrique > Sur terre > Pied robuste ou sujets en touffes > Champignon non blanchâtre > Pied sans bulbe marginé > Tricholoma

Télécharger la fiche en PDF
  • tricholoma_albobrunneum_10
  • tricholoma_albobrunneum_11