Myxacium

Famille: Cortinariaceae
Genre: Myxacium
Chapeau: grèle, visqueux
Lames: adnées, trame régulière, partiellement teintées de violet
Pied: épais à mince, visqueux
Remarque: mycorrhizien, aucune espèce toxique, mais plusieurs ont un goût amer

Cortinaire couleur de mer

Cortinaire couleur de mer

Cortinarius salor

Chapeau: 3-10cm, visqueux, bleu-violet se décolorant en jaune ocracé depuis le centre, marge plus claire et enroulée, globulaire puis plan-convexe
Lames: plutôt serrées, bleu violacé tournant sur le brun avec l'âge
Pied: sans anneau, avec cortine rouille, visqueux, souvent un pleu clavé, souvent fissuré en surface
Chair: blanchâtre avec des nuances de mauve, un peu violacée au sommet du pied
Odeur: neutre
Saveur: neutre
Habitat: août-octobre, sous feuillus, rarement sous cônifères, sol calcaire
Confusion: Pied-bleu (Lepista nuda, Tricholoma nuda ou Rhodopaxillus nudus) - qui n'est toutefois pas aussi visqueux -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Espèce bien caractérisée et difficile à confondre

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau non capanulé ou lamelles non grises > Lamelles rouillé ferrugineux à maturité, cortine > Chapeau visqueux > Pied visqueux > Myxacium

Télécharger la fiche en PDF
  • cortinarius_salor_10
  • cortinarius_salor_11
  • cortinarius_salor_12
  • cortinarius_salor_13
  • cortinarius_salor_14
  • cortinarius_salor_15

Cortinaire enduit, Cortinaire lubrifié

Cortinaire enduit, Cortinaire lubrifié

Cortinarius delibutus

Chapeau: 2-8cm, hémisphérique à largement convexe puis étalé, glutineux, à marge irrégulière, très visqueux lorsqu'il fait humide, relativement satiné à luisant lorsqu'il fait sec, de couleur jaune citron à jaune doré parfois olivacé, jaune pâle, jaune brunâtre à ocre, ocre grisâtre plus pâle vers la marge
Lames: adnées-adnexées, modérément étroites, serrées, distinctement lilas, violacées à violet grisâtre pâle au début, brunissant avec l'âge, à arêtes entières à serrulées
Pied: sans anneau, cortine jaunâtre, égal à subclavé vers la base, très flexible, farci puis creux, lisse, blanchâtre à violacé pâle au début, demeurant longtemps violacé vers l'apex, couvert d'une substance vélaire visqueuse jaune par endroits, parfois avec guirlandes irrégulières apprimées teintées d'olivacé, et avec zone annuliforme, visqueux, surtout chez les jeunes sujets
Chair: épaisse au centre, amincie vers la marge, molle, blanchâtre puis légèrement jaunâtre, violacée à l'apex du pied
Odeur: de rave
Saveur: douce, parfois amarescente à maturité
Habitat: août-novembre, poussant en groupes d'individus clairsemés, plutôt courant, bois de feuillus, surtout de bouleaux et de hêtres, de même que dans les bois mixtes
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: quoique non toxique, sans intérêt culinaire

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau non capanulé ou lamelles non grises > Lamelles rouillé ferrugineux à maturité, cortine > Chapeau visqueux > Pied visqueux > Myxacium

Télécharger la fiche en PDF
  • cortinarius_delibutus_10
  • cortinarius_delibutus_11
  • cortinarius_delibutus_12
  • cortinarius_delibutus_15
  • cortinarius_delibutus_16
  • cortinarius_delibutus_17
  • cortinarius_delibutus_18
  • cortinarius_delibutus_19
  • cortinarius_delibutus_20
  • cortinarius_delibutus_21
  • cortinarius_delibutus_22
  • cortinarius_delibutus_23

Cortinaire visqueux

Cortinaire visqueux

Cortinarius collinitus, Cortinarius muscigenus

Chapeau: 3-8cm, conique-arrondi puis étalé, souvent à mamelon obtus et bas, très visqueux, brun-rouge et à disque presque noir au début, puis jaune orangé à jaune brunâtre, plus pâle à la marge, cortine blanchâtre ou violacée
Lames: adnées-adnexées, larges, serrées, crème grisâtre pâle, brunissant avec l'âge
Pied: sans anneau, subégal, atténué à la base, glutineux, violacé au milieu, blanchâtre à chaque bout, se tachant de brun-jaune à la base
Chair: fibreuse, blanchâtre, brunissant depuis la base du pied
Odeur: faible
Saveur: faible
Habitat: août-septembre, milieux humides, parfois parmi les sphaignes des forêts mixtes, épinettes, sapins, bouleaux, rare
Confusion: Cortinaire muqueux (Cortinarius mucosus, Cortinarius collinitus var. mucosus)

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Enveloppé dans une épaisse couche de mucus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau non capanulé ou lamelles non grises > Lamelles rouillé ferrugineux à maturité, cortine > Chapeau visqueux > Pied visqueux > Myxacium

Télécharger la fiche en PDF
  • cortinarius_collinitus_10
  • cortinarius_collinitus_11
  • cortinarius_collinitus_12
  • cortinarius_collinitus_13
  • cortinarius_collinitus_14
  • cortinarius_collinitus_15
  • cortinarius_collinitus_16
  • cortinarius_collinitus_17
  • cortinarius_collinitus_18
  • cortinarius_collinitus_19
  • cortinarius_collinitus_20
  • cortinarius_collinitus_21

Cortinaire muqueux

Cortinaire muqueux

Cortinarius mucosus, Cortinarius collinitus var. mucosus

Chapeau: 4-10cm, globuleux puis convexe-étalé, glutineux, parfois subhygrophane, orange brunâtre à fauve, plus pâle, plus orangé à la marge, cortine blanchâtre
Lames: adnées, larges, serrées, blanchâtres, grisâtres-brunâtres puis brun rouille, à arêtes entières à légèrement serrulées
Pied: sans anneau, avec cortine rouille, pied égal à atténué vers la base, glutineux, blanchâtre, brunissant légèrement depuis la base
Chair: grossièrement fibreuse, blanchâtre, marbrée-hygrophane et grisâtre à l'apex du pied, brunissant un peu depuis la base du pied avec l'âge
Odeur: indistincte
Saveur: indistincte
Habitat: août-octobre, sous pins, occasionnelle
Confusion: Cortinaire visqueux (Cortinarius collinitus, Cortinarius muscigenus) - dont il est un très proche cousin -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Quoique non toxique, sa viscosité et sa ressemblance avec des cortinaires mortels par temps sec lui interdisent l'accès à la table

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau non capanulé ou lamelles non grises > Lamelles rouillé ferrugineux à maturité, cortine > Chapeau visqueux > Pied visqueux > Myxacium

Télécharger la fiche en PDF